Par Mary Page Bailey |

axes (Rueil-Malmaison, France) et Toray Films Europe ont annoncé leur collaboration pour étudier une installation de recyclage chimique de polyéthylène téréphtalate (PET) sur le site de production de Toray Films Europe à Saint-Maurice-de-Beynost (Ain, France).

Nouvelles unités basées sur Axens Rembobiner le PET La technologie sera combinée avec l’usine de polymérisation existante de Toray Films Europe pour recycler 80 000 tonnes de déchets plastiques PET difficiles à recycler chaque année. Les efforts conjoints des deux parties dans leur domaine d’expertise permettront l’émergence de compétences pour la circularité du recyclage chimique.

Les déchets plastiques PET post-consommation qui ne peuvent pas être recyclés mécaniquement et qui sont actuellement recyclés, incinérés ou mis en décharge, seront transformés en puces PET circulaires de haute qualité, fermant la boucle sur ce matériau avec un recyclage potentiellement infini.

Rembobiner le PET Le procédé, développé par IFP Energies nouvelles, Axens et JEPLAN, implique une dépolymérisation optimisée du PET, basée sur la glycolyse, associée à des étapes de purification spécifiques visant à éliminer tous les composés organiques et inorganiques présents dans les déchets de PET, y compris les colorants et les pigments. . Le produit est un monomère BHET (BHET : bis(2-hydroxyéthyl)téréphtalate) purifié.

Le monomère BHET sera ensuite traité dans l’usine de polymérisation en continu existante de Toray Films Europe pour produire jusqu’à 100 % de PET recyclé clair en contact avec les aliments pour les applications de films, de fibres et de bouteilles.

Le projet est actuellement dans sa phase d’ingénierie et son objectif est de démarrer la première Rembobiner le PET train qui conduit à une production annuelle de 30 000 tonnes de PET recyclé, d’ici fin 2025 (phase 1). Avec l’ajout d’un deuxième Rembobiner le PET D’ici la fin de la décennie, l’usine de polymérisation sera utilisée à pleine capacité pour produire du PET 100 % recyclé (phase 2). Cet investissement créera des emplois directs et indirects supplémentaires dans et en lien avec le site industriel de Saint-Maurice-de-Beynost, bénéficiant des infrastructures existantes idéales, notamment pour l’approvisionnement en matière première résiduelle.

READ  L'interdiction du voile `` viole les droits des femmes '': Amnesty International Suisse

« S’associer à Toray Films Europe, en mettant en commun nos compétences, offre une excellente opportunité d’accélérer la mise en œuvre industrielle du recyclage chimique du PET basé sur notre procédé PET Rewind®. Nous pensons qu’il est plus efficace, d’un point de vue technique, social, économique et environnemental, de tirer parti de l’expérience et des actifs existants et de les rendre circulaires, plutôt que de repartir à zéro. Les retours des propriétaires de marques sont positifs et encourageants, et nous nous concentrons désormais sur la sécurisation des déchets comme matière première pour le projet », Stéphane Fédou, Vice-Président Economie Circulaire Plastique chez Axens.