Le temps de Tate McDermott est venu.

Après quatre camées depuis le banc, le demi de mêlée des Queensland Reds, âgé de 22 ans, a reçu le maillot numéro 9 pour le match décisif de la série des Wallabies contre la France au Suncorp Stadium samedi.

Dave Rennie a promis des changements et n’a pas manqué de tenir ses promesses alors que les Wallabies tentent de refuser à la France leur première victoire en série sur le sol australien depuis 1982.

Dave Rennie a appelé Reece Hodge (R) sur le banc, tout en expliquant ses sélections autour de Tate McDermott et Lachlan Swinton. Photo : Getty ImagesSource : Getty Images

Le demi de mêlée livewire est l’un des sept changements du XV de départ qu’il doit soutenir quatre jours après sa défaite dramatique de 28-26 face aux Bleus, la première victoire de la France contre les Wallabies sur le sol australien depuis 1990, mardi soir à Melbourne.

La promotion de McDermott intervient après des années à frapper à la porte.

Ses atouts sont évidents ; Il est le meilleur demi de mêlée du pays et son étincelle électrique est quelque chose qu’aucun autre numéro 9 ne peut offrir en Australie.

Mais il y a eu des craintes concernant ses compétences fondamentales – passes et coups de pied – et, s’adressant aux journalistes, Rennie a reconnu qu’il y avait eu des réticences et des hésitations à le faire partir.

« Oui, c’est probablement juste, » dit-il.

« Nous avons d’autres gars comme Nic White et Ryan Lonergan, il a de très bonnes compétences de base, et Jake évidemment, mais Tate apporte un point de différence et nous aimons cela chez lui.

« Il travaille très dur sur le cœur de son jeu et nous le voyons se développer rapidement. Nous voulons juste qu’il aille là-bas et joue avec la confiance qu’il a dans le Super Rugby. »

L’agitateur de Waratah Lachie Swinton, qui est devenu le premier Wallaby à être expulsé pour ses débuts lors de la victoire de Bledisloe IV l’an dernier contre les All Blacks, reviendra dans l’équipe de test.

Lachlan Swinton, le premier Wallaby à recevoir un carton rouge à ses débuts, a été rappelé. Photo : Getty ImagesSource : Getty Images

Après avoir été battu chez les attaquants à Melbourne, Rennie est devenu l’un des rares attaquants de l’équipe australienne à pouvoir semer la peur dans l’esprit de ses rivaux.

C’est cette « physique », le point de différence de Swinton, que Rennie ne veut pas qu’il perde malgré une « réputation » de joueur qui risque d’être puni à chaque participation au jeu, ce qu’il prend à chaque fois. au contact autour. la tête.

« Regardez, il a une certaine réputation », a reconnu Rennie. «Il a reçu un carton rouge au niveau du club pour avoir frappé quelqu’un, c’est assez standard pour un attaquant; récemment reçu un carton rouge incorrect et rectifié ; et a obtenu un carton rouge à son premier test.

«Nous avons regardé 35 minutes (dans son premier test) où il était dévastateur défensivement et il a foiré, où il n’a pas coulé et a attrapé Sam Whitelock avec son épaule. Six mois plus tôt, cela n’aurait pas été un carton, encore moins un carton rouge, alors il s’est concentré là-dessus.

«Nous avons certainement beaucoup insisté sur l’abaissement et l’abaissement de la taille de notre corps et sur le jeu de jambes autour de cela lors du transport et du nettoyage.

«Lachie est prêt à partir, et il y a très peu dans certaines de ces sélections. Il est passé très près d’être nommé au premier tour de l’équipe et nous avons décidé de ne faire aucun changement dans le second et maintenant il a sa chance.

« Nous voulons qu’il soit vraiment physique et c’est son jeu, c’est son point de différence, alors pourquoi lui dirais-tu de ne pas faire ça ? »

Il remplace Rob Valetini, qui sortira du banc, tandis que le n°8 régulier Harry Wilson s’est retiré du test après un début de saison internationale exigeant. Wilson a été remplacé par Isi Naisarani, qui a été impressionnant en tant que remplaçant à l’arrière de la mêlée.

Les deux derniers changements dans le cinq serré voient Allan Alaalatoa passer à l’excellente Taniela Tupou, tandis que Darcy Swain effectuera sa première titularisation après deux caméos du banc et rejoindra Lukhan Salakaia-Loto en deuxième ligne.

La France fête sa deuxième victoire dans l’épreuve. Photo : Getty ImagesSource : Getty Images

Ailleurs sur la ligne de fond, Rennie a promu Len Ikitau au milieu de terrain, où il rejoindra Hunter Paisami, qui est passé au centre intérieur, ce qui a vu Matt To’omua tomber sur le banc.

Le milieu de terrain des Reds Filipo Daugunu a été élevé sur l’aile droite par Tom Wright, qui a été éliminé après une nuit torride lors du deuxième test.

Il y a deux nouveaux venus sur le banc, avec le talonneur Jordan Uelese et Reece Hodge devant Lachlan Lonergan et Andrew Kellaway.

Le meneur de jeu James O’Connor n’a pas été pris en compte après s’être « pincé l’aine mardi » et il y a désormais de bonnes chances de retrouver le maillot n°10 contre les All Blacks après une absence aussi prolongée.

« Nous espérons qu’il reviendra pour la série All Blacks », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, Rennie a confirmé que Jordan Petaia était désormais « en bonne forme médicale » et jouerait l’arrière pour les clubs de rugby avant le championnat de rugby.

Il a ajouté que des joueurs tels que l’ailier Suliasi Vunivalu et les talonneurs Alex Mafi et Dave Porecki seraient probablement disponibles pour le TRC, ainsi que le milieu de terrain blessé Nic White.

Wallabies 15-1 : Tom Banks, Philip Daugunu, Len Ikitau, Hunter Paisami, Marika Koroibete, Noah Lolesio, Tate McDermott, Isi Naisarani, Michael Hooper (c), Lachlan Swinton, Lukhan Salakaia-Loto, Darcy Swain, Allan Alaalatoa, Brandon Paenga-Amosa, James Chaussure

Réservations : Jordan Uelese, Angus Bell, Taniela Tupou, Matt Philip, Rob Valetini, Jake Gordon, Matt To’omua, Reece Hodge

READ  Olmo sauve l'Espagne en qualifications pour la Coupe du monde