Les Wallabies et la France se rencontreront dans trois essais en l’espace de 11 jours seulement en juillet, et les équipes joueront deux essais en milieu de semaine. Le premier test aura lieu à Sydney le mercredi 7 juillet au SCG, suivi d’un match de Melbourne mardi soir à AAMI Park le 13 juillet et d’un test final le samedi 17 juillet au Suncorp Stadium de Brisbane.

La série condensée est due aux engagements du club français et à la mise en quarantaine de l’hôtel pour les visiteurs. C’est la première fois depuis 2012 que les Wallabies jouent un test en semaine, et l’Australie a perdu ce match contre l’Écosse. Les deux pays nommeront des équipes plus grandes que la normale pour la série car il est peu probable qu’ils soient en mesure d’aligner le même côté de départ lors de tests successifs.

La France amènera une équipe de 40 personnes en deux groupes, et toute la cohorte aura été vaccinée avant d’arriver, a déclaré vendredi le PDG de Rugby Australie, Andy Marinos. Ils seront mis en quarantaine à Sydney, mais autorisés à s’entraîner pendant les 14 jours obligatoires, similaires aux dispositions de l’Argentine lorsque les Pumas ont traversé l’Australie pour les Tri-Nations de l’année dernière.

« L’équipe de France sortira ici complètement vaccinée, ce qui est positif et elle sortira dans une bulle », a déclaré Marinos.

Les Bleus se sont rendus pour la dernière fois en Australie en 2014, lorsque les Wallabies ont remporté la série 3-0. La France se classe cinquième au monde et est arrivée à la troisième place lors de leur récente course des Six Nations plus tôt cette année, tandis que l’Australie se classe septième. Cependant, la finale du Top 14 étant prévue le 26 juin, certains des meilleurs joueurs de France ne seront pas disponibles pour les premiers essais en raison des exigences de quarantaine à leur arrivée en Australie.

Avec les matchs pendant les vacances scolaires, Rugby Australia espère attirer les familles, tandis que le PDG Andy Marinos affirme que son objectif est de capturer les travailleurs sur le chemin du retour.

« Le retour des matchs tests en semaine présente une opportunité unique pour les supporters à domicile et sur place, chaque stade étant dans un emplacement central pour ceux qui assistent après le travail », a déclaré Marinos. «La France est l’une des équipes les plus excitantes de World Rugby; ils jouent avec passion, style et imprévisibilité et ont prouvé à maintes reprises qu’ils sont l’une des forces mondiales de notre jeu. « 

Marinos a déclaré qu’ils avaient inclus la RUPA, l’association des joueurs, dans les discussions sur le programme condensé et avaient leur soutien.

« Nous avons apprécié des discussions constructives et engagées avec la RUPA et le groupe de jeu sur le calendrier international, garantissant que le bien-être des joueurs et les résultats de haute performance peuvent être optimisés », a-t-il déclaré. « Rugby Australia, World Rugby et les syndicats membres poursuivront leur dialogue permanent dans la planification de chaque épreuve test, conformément aux conseils des autorités médicales compétentes. »

READ  Pour la première fois, un prototype de Starship rugit avec trois moteurs