La Nouvelle-Zélande a terminé quatrième de SailGP France. Photo / Voile GP

Une course finale désastreuse pour tous a vu l’équipage néo-zélandais de SailGP se contenter de la quatrième place de l’épreuve de ce week-end en France.

Tout s’était bien passé pour les Kiwis ce week-end, avec quatre premières places dans chacune des quatre premières courses.

Avec la régularité de leurs résultats, les Kiwis semblaient prêts pour la première fois à monter sur le podium, entamant la cinquième et dernière course au sommet du classement. Pour atteindre la finale, les Kiwis avaient simplement besoin d’éviter que leur dernière course ne tourne au spectacle d’horreur.

Mais c’est exactement ce qu’il a fait.

Placés à l’arrière de la flotte alors qu’ils filaient vers la ligne de départ, les Kiwis étaient sur la défensive en début de course et ont rapidement pris du retard dans les conditions de faible luminosité.

Il est rapidement devenu clair que les Néo-Zélandais s’appuieraient sur les résultats des autres équipes pour les voir monter sur le podium, dans l’espoir que le Danemark, la France et l’Australie puissent garder l’Espagne hors du top trois lors de la course finale en mêlée générale. .

Pendant un bref instant, il sembla que les kiwis allaient aussi avoir de la chance. Le Danemark a mené la majeure partie de la course et l’a remportée, et la France et l’Australie figuraient parmi les quatre meilleures équipes, avec l’Espagne.

Un mauvais bord dans l’avant-dernière étape a vu l’Australie à la traîne des trois leaders, tandis que l’Espagne a réussi à repousser la France en queue de course et à franchir la ligne à la deuxième place, faisant de quoi dépasser les Kiwis et s’assurer la dernière place sur. le podium. rivalise avec les États-Unis et le Japon.

READ  poussant, la France s'impose en Croatie (2-1)

C’était une grande différence par rapport à la première course de la journée, dans laquelle les grandes voiles de 29 mètres ont été utilisées pour la première fois cette saison en raison de vents légers. Les Kiwis ont couru de l’avant au début de ce concours, bien qu’ils soient l’une des six équipes à avoir franchi la ligne de départ tôt, et ont terminé à la deuxième place.

Ce fut une fin décevante pour une régate par ailleurs impressionnante des Kiwis, qui avaient navigué une épreuve fabuleuse jusqu’à la course qui comptait le plus.

En conséquence, la Nouvelle-Zélande tombe à la sixième place sur l’échelle globale avec 30 points. Japón se llevó la carrera del podio para su segunda victoria de la serie, para avanzar a un triple empate por el primero con Australia y los EE. UU. Con 35 puntos, con Gran Bretaña un punto más atrás antes del próximo evento en España el mois prochain.