Patrice Leconte, réalisateur de « Maigret », s’exprime sur l’affaire Depardieu qui divise la société. Dans une récente interview, Leconte a rappelé que Depardieu avait eu un comportement exemplaire sur le plateau de tournage, mais il a également admis que l’acteur n’est pas un ange.

Gérard Depardieu est actuellement visé par trois plaintes pour viol et agression sexuelle, ce qui a provoqué une polémique médiatique et politique en France. Depuis la diffusion d’un reportage où Depardieu a fait des déclarations provocantes et misogynes, les langues se délient.

Ces propos ont suscité la colère des féministes, qui appellent à la condamnation de l’acteur. Cependant, le président Emmanuel Macron a pris la défense de Depardieu, soulignant l’importance de la présomption d’innocence.

Dans ce contexte, une soixantaine d’artistes ont signé une tribune pour dénoncer le « lynchage » du « dernier monstre sacré du cinéma ». Patrice Leconte avait également signé cette tribune, mais il a récemment exprimé ses regrets et s’en est désolidarisé.

Leconte a rappelé avoir vécu un tournage idyllique avec Depardieu, le qualifiant d’homme charmant et talentueux. Cependant, il a admis que l’acteur n’était pas exemplaire dans tous les aspects de sa vie.

Le réalisateur a souligné qu’il était effrayé par le lynchage médiatique dont Depardieu faisait l’objet et a affirmé qu’il ne pourrait plus le faire tourner aujourd’hui. Selon Leconte, il est regrettable que certaines personnes donnent leur avis sur tout et tout le temps, sans prendre en compte les expériences personnelles vécues avec l’acteur sur un plateau de tournage.

Cette affaire continue de diviser la société française, et il est clair que les opinions divergentes sur Depardieu, tout comme les réactions face aux accusations qui pèsent sur lui, sont loin d’être unanimes. Alors que la justice suit son cours, la polémique fait rage et soulève des questions fondamentales autour de la présomption d’innocence, du traitement médiatique des affaires criminelles et de la place de l’artiste dans la société.