Ville

INONDATIONS – Dans le Gard, une grande crue du Gardon en Anduze a lieu. Ce matin, il a grimpé de 6 mètres en seulement deux heures, et une deuxième crue pourrait encore se produire la nuit. La montée des eaux est surveillée comme du lait brûlé par un centre de contrôle de crise qui a ouvert ses portes aujourd’hui. Plusieurs routes ont été inondées et de nombreuses personnes ont été évacuées.

Des pluies torrentielles sont tombées dans les Cévennes, et plusieurs communes du Gard ont vu l’eau monter de près de six mètres en deux heures, comme à Saint-Jean-du-Gard ou même à Anduze. Ce soir, une personne est toujours portée disparue dans l’appartement qui reste sous surveillance rouge par Météo France. Une deuxième vague, peut-être moins intense, pourrait s’abattre sur ces villes déjà inondées, alors que les pompiers et la sécurité civile ont déjà construit des centaines d’abris.

Collège et école primaire réquisitionnés pour accueillir les évacués

A Anduze, connue pour sa forêt de bambous, ou encore à Saint-Jean-du-Gard, la rivière déchaînée a débordé sur la route départementale faisant plier des arbres sur son passage, rendant cet accès impraticable. Cette petite ville, située dans le nord du département, aux portes des Cévennes, n’a connu aucune précipitation dans la journée mais a subi les vagues de la crue d’eau provenant du massif des Cévennes, et surtout, la crue liée à augmenter. du Gardon.

Il a grimpé six mètres en deux heures, envahissant les rues. Les pompiers travaillent donc dur pour évacuer les habitants et les mettre en sécurité. L’université et le jardin d’enfants étaient ouverts la nuit pour loger les évacués. Avec l’aide de la Croix-Rouge, l’hébergement est organisé: nous apportons de la nourriture et organisons les lits.

READ  Val-de-Marne: le commissariat de Champigny-sur-Marne attaqué pendant la nuit

A Valleraugue, dans les Cévennes, à l’ouest d’Anduze, la communication est coupée, les réseaux radio et téléphonique «tombent», indique la préfecture. Il précise que 450 mm de pluie ont été enregistrés en douze heures. Le record date du 27 septembre 1900 avec 980 mm en dix heures. Du côté de Saint-Jean-du-Gard, le niveau du Gardon identique à celui enregistré lors des fortes pluies de 2002, a provoqué l’inondation des casernes de pompiers et de la gendarmerie, également sans liaison téléphonique ou radio.

Ce soir, ce qui inquiète les autorités, c’est la possibilité d’une deuxième vague avec une reprise de l’épisode pluvieux à partir de 21h00, explique la préfecture. Les fortes pluies pourraient atteindre «des quantités cumulées de 250 mm localement». Les départements voisins de la Lozère et de l’Hérault ont été mis sous surveillance orange des pluies, inondations et tempêtes. Dans l’Hérault, la ville de Laroque, au bord du Gange, est isolée, le niveau du fleuve a atteint plus de sept mètres, selon Vigicrues.

Les épisodes cévenols se produisent généralement à l’automne, lorsque la mer Méditerranée est plus chaude, favorisant une forte évaporation. Ces masses d’air chaud, humide et instable se déplacent vers le nord, provoquant de fortes pluies. Les averses et les orages devraient se terminer dans la deuxième partie de la nuit.

Lire aussi

  • EN DIRECT – Orages “extrêmes” en cours dans le Sud-Est: Gard en alerte rouge, une personne disparue

Renforts Bouches-du-Rhône

Compte tenu de l’ampleur des dégâts, au cours de la journée, 80 pompiers des Bouches-du-Rhône sont arrivés en renfort, près d’Alès et d’Anduze, pour soutenir les pompiers du Gard. Au total, environ 650 soldats, pompiers et agents de sécurité civile sont mobilisés, ainsi que des hélicoptères.

READ  Procès des attentats de janvier 2015: qui sont les 14 accusés?

Toutes les informations sur

Ce samedi soir, ces mêmes pompiers ont fait le bilan de la journée: dans les secteurs d’Anduze et de Saint-Jean-du-Gard, 6 sauvetages par hélicoptère ont été effectués, 18 sauvetages au sol et 200 personnes ont été secourues. été mis en sécurité. Dans les secteurs du Vigan et de Valleraugue, 16 sauvetages au sol ont été effectués et 200 personnes ont été mises en sécurité. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu’il se rendrait dans le Gard ce dimanche après-midi.

Sur le même sujet

Et aussi