Publié le: Modifié:

Djeddah (Arabie saoudite) (AFP) – Le champion du monde Max Verstappen a été éclipsé par son rival Charles Leclerc lors des essais de vendredi pour le Grand Prix d’Arabie saoudite et a de nouveau critiqué Netflix pour son « faux drame » dans la populaire série « Drive to Survive ».

Lors d’une journée d’alerte à la sécurité à la suite d’une attaque au missile et d’un incendie dans une usine pétrolière voisine, le Néerlandais a également montré son nez pour des ennuis tôt lorsqu’il a signalé des brûlures et de la fumée lors des essais d’ouverture.

Mais il a éliminé ses récentes frustrations après avoir échoué à terminer le Grand Prix de Bahreïn d’ouverture de la saison dans la série Netflix à laquelle il a refusé de participer après s’être opposé à la façon dont il était décrit dans la série d’ouverture.

« Ce n’est tout simplement pas mon truc », a-t-il déclaré. « Ils ont essayé de choisir des moments, tout au long de la saison, et de les fabriquer d’une manière ou d’une autre. »

Comme exemple de ce qu’il n’a pas aimé, il a évoqué un épisode de la quatrième saison dans lequel apparaissent Lando Norris et Daniel Ricciardo.

« Ce n’est même pas à propos de moi, c’est à propos de Lando et Daniel, qui je pense sont deux gars formidables », a-t-il déclaré.

« Ils sont très gentils, tout d’abord. Et cela donnait l’impression que Lando était un peu con, ce qu’il n’est pas du tout, et encore une fois, je connais Lando et je pense que beaucoup de gens connaissent Lando comme un amusement mec. » , un bon gars, a un grand caractère.

READ  Comment voir Budds Creek US National

« Et en fait, quand vous regardez cet épisode, vous vous dites vraiment : ‘Qui est ce type, qu’est-ce qui se passe ?…

« Quand vous êtes nouveau dans le sport et que vous n’avez jamais vu de voiture de course ou de F1 en général, ils n’aiment pas ça. Et pourquoi devrait-il en être ainsi ?

« Parce que c’est un gars formidable et que vous obtenez immédiatement une mauvaise image d’une personne. Et c’est exactement ce que je pense qui m’est arrivé au début. »

« Je suis quelqu’un [that] quand tu le bousilles depuis le début, tu ne le répares pas. Ça y est, tu as tout gâché. C’est donc là où j’en suis et c’est comme ça que je vais aller de l’avant. »

La position de Verstappen a été notée par d’autres. Le patron de la F1, Stefano Domenicali, a averti que la série « ne doit pas s’éloigner de la réalité, sinon elle ne correspond plus ».