La légende américaine Venus Williams ne jouera pas à l’Open d’Australie du mois prochain, ce qui signifie qu’une Australienne émergente remportera la dernière wild card individuelle féminine.

À 41 ans, Williams est toujours un tirage important, mais il est tombé en dehors du top 100 et de l’entrée directe à l’Open d’Australie, en mai pour la première fois en neuf ans.

La septuple championne du Grand Chelem n’a pas joué depuis août en raison d’une blessure à la jambe qui l’a obligée également à sauter l’US Open.

Le classement de Williams a chuté au numéro 318 et elle aurait eu besoin d’une wild card pour participer au tournoi.

Mais News Corp pourrait révéler qu’elle ne se rendra pas à Melbourne. Sa sœur, Serena Williams (ischio-jambiers), ne participera pas non plus au tournoi du 17 au 30 janvier.

Venus Williams, photographiée jouant l’Australien Nick Kyrgios dans le double mixte de Wimbledon, ne fera pas partie de l’Open d’Australie du mois prochain. Image : Getty ImagesSource : Getty Images

Venus Williams a disputé 13 des 14 derniers Open d’Australie, disparaissant seulement en 2012 alors qu’elle était aux prises avec les effets débilitants de la maladie auto-immune.

Ce sera la première fois depuis 1997 qu’aucune des sœurs Williams ne sera dans le tableau principal de Melbourne Park.

Williams vient de rentrer dans sa base de Floride et passe du temps avec Serena et sa fille, Olympia, après avoir visité Paris.

Elle a terminé deuxième à Melbourne Park en 2017 et 2003 et a atteint au moins les quarts de finale sept fois de plus.

Sept des huit wild cards féminines de l’Open d’Australie sont déjà attribuées, dont quatre pour les locaux Sam Stosur, Daria Saville (n. Gavrilova), Storm Sanders et Maddison Inglis.

Venus Williams manquera de jouer à l’Open d’Australie pour la première fois depuis 2012. Image: AAPSource : AAP

Les autres sont allés à Xiyu Wang (Asie-Pacifique), Robin Anderson (USA) et Diane Parry (France) dans le cadre des arrangements annuels.

Lizette Cabrera, la qualifiée de Wimbledon Ellen Pérez, Seone Méndez et Priscilla Hon sont en lice pour la wild card finale en simple.

Cabrera, Pérez et Méndez ont marqué des wild cards lors de l’événement WTA 250 Melbourne la semaine prochaine, tandis que Hon en a reçu une au WTA 500 Adelaide International.

Ses performances lors de ces tournois devraient jouer un rôle dans qui il évitera d’avoir à se qualifier pour son Grand Chelem à domicile.

READ  Anri Kawamura, 17 ans, remporte le deuxième titre de magnat de la Coupe du monde