Les champions du monde reviennent par derrière pour battre l’Espagne 2-1 avec Mbappé marquant à la fin.

Kylian Mbappé a marqué le dernier but vainqueur alors que la France, championne du monde, s’est ralliée pour battre l’Espagne 2-1 pour remporter le titre de la Ligue des Nations.

Mbappé a marqué à 10 minutes de la fin avant que la France ne soit à nouveau contrainte de contre-attaquer dimanche, comme elle l’avait fait en demi-finale contre la Belgique.

Il y avait peu d’occasions dans une finale prudente à Milan, mais le match a pris vie peu de temps après l’heure fixée.

Quelques instants après que la France ait touché le bois, Mikel Oyarzabal a écarté l’Espagne en tête, mais leur avance a duré moins de deux minutes avant un superbe tir de Karim Benzema.

Il y a eu une vidéo sur un éventuel hors-jeu de Mbappé pour le deuxième but, mais cela s’est produit alors que le défenseur espagnol Eric Garcia a été le dernier à toucher le ballon alors qu’il tentait d’intercepter la passe de l’attaquant français.

« C’est la première pièce d’argent que je remporte avec la France, donc je suis très fier et ravi », a déclaré Benzema, qui a récemment réintégré l’équipe de France après cinq ans d’absence.

« Nous avons fait deux performances de premier ordre. Nous sommes sortis pour remporter le trophée, je suis donc ravi de l’équipe dans son ensemble et fier en tant qu’individu ».

Mbappé a déjà marqué lors de matches successifs, après deux buts lors de ses 13 matches internationaux précédents.

Kylian Mbappé (à gauche) et Karim Benzema (à droite) ont marqué pour la France [Franck Fife/AFP]

Plus tôt dimanche, l’Italie, championne d’Europe, a battu la Belgique 2-1 au bris d’égalité pour la troisième place.

READ  Dupont exhorte la France à rester calme avant la poursuite du Grand Chelem

Un but tonitruant de Nicolo Barella et un penalty de Domenico Berardi ont apporté un peu de consolation à l’Italie après sa défaite en demi-finale contre l’Espagne à Milan mercredi mettant fin à sa séquence record de 37 matches sans défaite.

La Belgique s’est consolée à la 86e minute lorsque le remplaçant Charles De Ketelaere a mis fin à une contre-attaque rapide.