Megan Rapinoe et Alex Morgan ont marqué et l’équipe féminine des États-Unis a battu la France 2-0 en amical mardi. Les États-Unis ont prolongé leur séquence sans défaite à 39 matchs, depuis janvier 2019 lorsque les Américains ont perdu contre la France 3-1.

Rapinoe a marqué un penalty à la cinquième minute. Il mène l’équipe avec sept buts en sept matchs cette année. Morgan a fait 2-0 avec son 109e but en carrière à la 19e minute.

Rapinoe a marqué deux fois contre les Français lors d’une victoire 2-1 en quarts de finale de la Coupe du monde 2019, et les États-Unis ont remporté leur deuxième titre de tournoi consécutif. La France n’avait plus perdu de match depuis.

La France perdait certains de ses meilleurs joueurs, dont Wendie Renard, Amandine Henry et Dephine Cascario, en raison d’une épidémie de coronavirus dans l’équipe du club de ce trio, Lyon.

Les Américains venaient d’un match nul 1-1 contre la Suède samedi à Stockholm, qui a mis fin à une séquence de 16 victoires consécutives. Rapinoe a également marqué sur penalty lors de ce match, sauvant les Américains de la défaite à la 87e minute. Les États-Unis, l’équipe la mieux classée au monde, se préparent pour les Jeux olympiques de Tokyo. La France a battu l’Angleterre 3-1 vendredi. Le Français, numéro 3 du classement FIFA, ne s’est pas qualifié pour les JO.

READ  Les demi-finalistes de la Champions Cup font preuve de constance dans le Top 14