Andy Murray donne au numéro 3 mondial Stefanos Tsitsipas une séance d’entraînement en cinq sets dans des conditions extrêmement humides à Flushing Meadows à New York; le champion 2012 récupère une partie de son ancienne forme classique pour montrer qu’il peut encore la mélanger avec le meilleur du tennis masculin

Dernière mise à jour : 31/08/21 8h33

Andy Murray a quitté l’US Open malgré un effort herculéen contre Stefanos Tsitsipas

Andy Murray a fait demi-tour pour ravir les spectateurs de l’US Open, mais malgré un effort héroïque, c’est Stefanos Tsitsipas, troisième tête de série, qui a remporté une épopée passionnante en cinq sets et près de cinq heures le jour de l’ouverture.

Murray, actuellement classé 112e au monde alors qu’il continue de lutter contre la chirurgie de la hanche qu’il a subie il y a plus de deux ans, a marqué le genre de match nul que beaucoup auraient craint contre Tsitsipas, un joueur qui a atteint la finale de Roland-Garros plus tôt cette année.

Le tournoi a peut-être commencé sans plusieurs des plus grands noms du sport, mais le champion 2012 à New York a fait marche arrière pour donner à la troisième tête de série grecque une sérieuse frayeur au premier tour dans des conditions étouffantes, qui est finalement tombée à 2-6. 7- 6 (9-7) 3-6 6-3 6-4 défaite.

L’Écossais a exceptionnellement bien servi en balayant le premier set et en donnant aux spectateurs du stade Arthur Ashe, qui a été perdu l’année dernière en raison de la pandémie de coronavirus, de quoi se réjouir.

Les choses auraient pu s’améliorer encore pour l’ancien numéro un mondial de 34 ans s’il avait eu deux occasions de marquer dans le tie-break du deuxième set.

Tsitsipas s’est rallié pour égaliser le match, laissant Murray, dont les chaussettes et les baskets étaient trempées par l’humidité intense, se frayer un chemin jusqu’aux vestiaires pour un changement complet de tenue.

Murray a abordé ce Grand Chelem avec de « faibles attentes » accusant le manque de cohérence. Il avait commencé tôt à Cincinnati et à l’Open de Winston-Salem, mais sa forme contre Tsitsipas était sortie de nulle part.

Il a brillamment rebondi au début du troisième set, jouant instinctivement un set loin de sa première victoire sur un joueur dans le top trois depuis la finale de l’ATP 2016. Cependant, le Grec s’est assuré qu’il y avait plus à venir pendant que nous nous dirigions vers un lot décisif après que le quatrième a été sécurisé.

Le triple champion du Grand Chelem avait la foule new-yorkaise fermement à ses côtés en tant qu’outsider, mais c’est le joueur de 23 ans qui a percé la vaillante résistance de Murray.

Murray émet de la fumée dans la salle de bain de Tsitsipas

Par la suite, Murray a déclaré qu’il avait perdu le respect pour Tsitsipas après s’être retiré du tournoi.

L’Écossais de 34 ans était furieux des longues pauses dans la salle de bain que Tsitsipas prenait entre les séries et a demandé que davantage soit fait pour supprimer les « non-sens ».

Murray a déclaré: « Ce n’est pas tellement sortir du terrain. C’est la quantité de temps. »

« C’est juste décevant parce que j’ai l’impression que cela a influencé le résultat du match. Je ne dis pas que j’ai nécessairement gagné ce match, bien sûr, mais cela a influencé ce qui s’est passé après ces pauses.

« Je le note beaucoup. Je pense que c’est un joueur brillant. Je pense qu’il est excellent pour le jeu. Mais je n’ai pas le temps pour ces choses, et j’ai perdu le respect pour lui.

« C’est ce que je ressens. Mais si tout le monde pense que c’est totalement cool et qu’il n’y a pas de problème avec ça, alors c’est peut-être moi qui suis déraisonnable. Mais je pense que c’est idiot. Et il le sait aussi. »

Tsitsipas a nié avoir enfreint les règles avec ses pauses dans la salle de bain, déclarant: « J’ai joué selon les directives, comment ça se passe. Je ne sais pas ce que ressent mon adversaire quand je joue le match. Ce n’est pas vraiment ma priorité.

« Tant que je suis les règles et que je m’en tiens à ce que l’ATP dit être juste, le reste va bien. Je n’ai rien contre lui. Absolument rien. »

Evans gagne ; Norrie, Watson et Dart éliminés

Dan Evans a battu le Brésilien Thiago Monteiro en quatre sets pour atteindre le deuxième tour à Flushing Meadows.

Dan Evans a battu le Brésilien Thiago Monteiro en quatre sets pour atteindre le deuxième tour à Flushing Meadows.

Le Britannique Dan Evans a remporté son match du premier tour en quatre sets contre le Brésilien Thiago Monteiro.

Evans est allé 6-3 7-6 (8-6) 6-4 6-1 alors qu’il se qualifiait en toute sécurité pour le deuxième tour à New York.

« Je jouais mieux que je ne l’avais été, mais physiquement, je ne me sentais pas bien. J’avais un assez gros mal de tête, c’est quelque chose que je n’avais jamais eu auparavant », a déclaré Evans.

« Je pense que le manque de matchs dans mes jambes a joué un grand rôle et m’a fait me sentir fatigué, du moins c’est ce que j’espère que ce sera. »

« Normalement, j’aime jouer dans des conditions chaudes et humides et j’ai l’impression d’être assez bon dans ces conditions, mais je ne l’ai pas fait aujourd’hui. Je ne sais pas si c’est parce que je n’ai pas beaucoup joué et je suis pas très bien. » s’adapter dans la minute ou si ce sont les effets durables.

« Je m’en suis remis et j’ai fait du bon travail et je dirais probablement que j’étais le meilleur joueur. »

Evans affrontera le numéro 64 mondial Marcos Girón au prochain tour après que l’Américain ait éliminé le Français Antoine Hoang 6-3, 6-4, 7-5.

Cameron Norrie a été expulsé du terrain par le brillant Carlos Alcaraz

Cameron Norrie a été expulsé du terrain par le brillant Carlos Alcaraz

Le numéro 2 britannique Cameron Norrie a trouvé l’adolescent espagnol Carlos Alcaraz trop chaud pour conduire en tombant.

Norrie a connu un tel succès en 2021 qu’il a été classé 26e à Flushing Meadows.

Mais il a été battu en deux sets par la recrue de l’US Open Alcaraz, 6-4, 6-4, 6-3.

Le tournoi de Heather Watson s’est terminé après avoir subi une défaite en deux sets au premier tour, s’inclinant 6-1 6-4 contre Kaja Juvan.

Deux premiers breaks ont vu le Slovène prendre immédiatement le contrôle dans un premier set à sens unique.

Le deuxième set a été beaucoup plus compétitif, mais la Britannique a perdu son service au septième jeu et ce fut décisif.

Harriet Dart est tombée en trois sets face à la 62e mondiale Caroline Garcia (Pete Staples/USTA)

Harriet Dart est tombée en trois sets face à la 62e mondiale Caroline Garcia (Pete Staples/USTA)

Harriet Dart est également absente après avoir perdu 6-7 (6-8) 6-4 6-2 contre la Française Caroline Garcia.

Le match a semblé se transformer en un temps mort médical après le septième match du deuxième set. Garcia a cassé le service pour mener 4-3 avant que Dart ne quitte le terrain pour attirer l’attention.

Il est revenu avec sa cuisse gauche bien attachée et son adversaire s’est nivelé dans le match. Garcia a ensuite pris une avance de 4-0 dans le match décisif avant de servir le match.

N’oubliez pas de nous suivre sur skysports.com/tennis, notre compte Twitter. @sportstennis Et Sky Sports – en déplacement ! Disponible en téléchargement maintenant sur – iPhone et iPad et Android

READ  Chronique de Rory Best: taille contre compétence: le rugby à la croisée des chemins