Oleg Artemyev a été contraint de retourner dans le sas de la Station spatiale internationale après un problème électrique dans sa combinaison spatiale, selon des responsables américains et russes. Le cosmonaute russe devait effectuer la sortie dans l’espace de six heures et demie avec son compatriote Denis Mateev.

La marche a commencé vers 13h53 mercredi, cependant, M. Artemyev a été contraint de revenir trois heures dans la mission en raison d’un problème électrique qui a poussé Moscou à annuler la mission.

On pouvait entendre le contrôle de la mission à Moscou dire au cosmonaute de « revenir » de toute urgence.

Il disait : « Oleg, laisse tout tomber et reviens. Laisse tout tomber et commence à revenir tout de suite… Reviens et connecte-toi à la centrale électrique. »

M. Artemyev est ensuite rapidement retourné au sas de Poisk et s’est connecté à l’alimentation de la station spatiale.

Yuri Borisov, chef de l’agence spatiale russe Roscosmos, a déclaré: « La décision a été prise d’abandonner la station après 2024. Je pense que d’ici là, nous commencerons à former une station orbitale russe. »

La NASA a déclaré qu’elle prévoyait de maintenir la Station spatiale internationale opérationnelle jusqu’en 2030. Elle n’a pas commenté l’annonce russe.

La seule autre station spatiale actuellement opérationnelle en orbite terrestre basse est la station spatiale chinoise, la station spatiale Tiangong.

Le module principal de cette station a été lancé l’année dernière et des modules supplémentaires devraient être lancés cette année.

READ  Trump suspend l'intervieweur lorsqu'il subit des pressions sur la "fraude" électorale