* Le résultat opérationnel core du quatrième trimestre est en baisse de 2,3%

* Le groupe confirme un dividende de 0,70 euro pour 2020

* Créer la société de tour européenne TOTEM (Refonte, ajout de détails, arrière-plan)

PARIS, 18 février (Reuters) – Orange a lancé jeudi sa société de mâts européens TOTEM, alors que les plus grands groupes de télécommunications français cherchent à profiter de la valeur croissante des actifs des tours après avoir signalé une baisse de leurs bénéfices annuels.

TOTEM regroupera 25 500 tours en Espagne et en France, les deux plus grands marchés d’Orange, avec des actifs qui ont généré 300 millions d’euros de résultat opérationnel de base l’année dernière, a déclaré Orange.

“Toutes les options sont sur la table”, a déclaré le directeur financier Ramón Fernández lors d’un appel avec des journalistes lorsqu’on lui a demandé si le groupe contrôlé par l’État vendrait une partie de l’entité ou l’inclurait sur la liste.

Il suit les mouvements d’autres entreprises européennes cherchant à vendre des réseaux mobiles alors que les valorisations des infrastructures augmentent en raison de l’intérêt d’investisseurs tels que la société américaine de capital-investissement KKR et l’espagnol Cellnex.

Les récentes transactions de tours ont atteint un multiple moyen de plus de 22 fois la valeur par rapport au bénéfice de la société avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA), a déclaré la société de notation Moody’s dans une note mercredi.

Les projets d’Orange pour TOTE

La pandémie a réduit les frais d’itinérance lucratifs de plus de 500 millions d’euros (545 millions) en 2020, car de nombreux voyageurs potentiels sont restés chez eux, a déclaré Orange.

READ  Reconfinement, fermetures anticipées ... Le plan de prévention en cas de «deuxième vague»

Il enregistre un bénéfice annuel avant amortissements et amortissements des impôts après location (EBITDAaL) de 12,7 milliards d’euros, en baisse de 1% à données comparables.

Orange a confirmé qu’il proposerait un dividende de 0,70 euro par action pour 2020, en plus d’une distribution de 20 centimes par action après avoir reçu un remboursement d’impôt de 2,2 milliards d’euros de l’État français.

Le groupe s’attend à ce que le résultat opérationnel core reste stable ou légèrement en baisse cette année et que son free cash flow organique des activités de télécommunications atteigne 2,2 milliards d’euros.

Il a confirmé son objectif à moyen terme d’un free cash flow organique de l’ordre de 3,5 à 4 milliards d’euros en 2023.

1 $ = 0,8304 € Rapport de Mathieu Rosemain; édité par Ana Nicolaci da Costa et Jason Neely