Les nominations, effectuées par le Comité de Sélection Officielle des Matchs de World Rugby, marquent une autre étape importante sur la route de la Coupe du Monde de Rugby 2023 en France.

« Les prochains mois vont encore être occupés pour nos officiels de match », a déclaré Paul Adams, responsable national de la performance des arbitres pour la WRU.

« Craig Evans a été sélectionné pour arbitrer Tonga contre l’Uruguay et Adam Jones a été récompensé par deux matchs : Hollande contre Canada et South African Select XV contre Bristol Bears. Il sera épaulé par Rhys Jones et Ben Breakspear qui seront ses arbitres assistants, et Ian Davies sera TMO pour le match sud-africain.

De plus, Evans sera en AR pour le match de l’Angleterre contre le Japon à Twickenham et pour le choc France-Australie à Paris. Jones sera en service AR pour les matchs Ecosse contre Fidji et Munster contre SA Select XV.

Ben Whitehouse reviendra d’un voyage de huit semaines dans l’hémisphère sud où il a officié au championnat de rugby pour apparaître en tant que TMO pendant deux matchs.

A son retour de la Coupe du Monde Féminine de Rugby, elle sera dans la surface pour les matches France Barbarians-Fidji et Angleterre-Afrique du Sud.

Sean Brickell et Ian Davies se joindront à lui dans les fonctions de TMO. Brickell est TMO pour la Roumanie contre l’Uruguay et Tonga contre l’Uruguay tandis que Davies en plus du match de Bristol est TMO pour l’Irlande contre les All Blacks.

« Les prochaines années représentent une période de test pour ces jeunes arbitres », a déclaré Adams.

READ  Lakay explique ce qui "a fait une grande différence" entre les Bafana Bafana et la France

«Ils ont maintenant fait irruption sur la scène des matchs tests et espèrent s’établir dans l’arène des tests et se battre pour des places à la Coupe du monde 2027. Il y aura de nombreuses opportunités dans les mois à venir avec l’EPCR commençant avant Noël, puis le Guinness Six nations ».

Comme pour tous les internationaux, les nominations des officiels de match Emirates sont basées sur le mérite et ont été faites à la suite d’un examen approfondi des internationaux de juillet et du championnat de rugby. Comme d’habitude, les officiels de match se réuniront avant la fenêtre pour peaufiner la composition et la cohérence, un impératif constant pour l’équipe.

Le président du comité de sélection de World Rugby, Graham Mourie, a déclaré : « Alors que nous nous dirigeons vers la Coupe du monde de rugby de l’année prochaine, en tant que groupe, nous nous mettons constamment au défi d’être meilleurs, d’atteindre une plus grande cohérence et clarté dans la prise de décisions. Il y a une excellente éthique de travail au sein de l’équipe et nous continuerons à faire en sorte que la sécurité, la rapidité et l’espace soient notre priorité. »