Une vidéo a fait surface du théoricien du complot Alex Jones disant qu’il en avait « marre » de Donald Trump en 2019, marquant un départ notable de la marque habituelle de l’hôte d’InfoWars qui agite le drapeau MAGA.

Les images proviennent d’un documentaire de propagande financé par M. Jones intitulé « You Can’t See This », et elles ont été divulguées à Hatewatch du Southern Poverty Law Center par le cinéaste Caolan Robertson.

Pendant la vidéo, Jones regrette d’avoir rencontré Trump et le reste de ses alliés, comme l’activiste de MAGA Roger Stone.

«C’est la vérité et je vais juste la dire. Que j’aurais aimé ne jamais avoir rencontré Trump », a déclaré Jones. «J’aurais aimé que cela ne soit jamais arrivé. Et ce ne sont pas les attaques que j’ai subies. J’en ai marre de putain de Donald Trump, mec. Mon Dieu, j’en ai marre de lui. Et je ne fais pas ça parce que j’embrasse son putain de cul, tu sais. C’est comme s’il en avait marre. « 

Robertson a déclaré qu’il avait divulgué les images pour illustrer ce qu’il disait être le modèle commercial cynique de Jones.

« Alex Jones ne se soucie pas de la plupart des choses qu’il professe », a déclaré Robertson. «Cela montre simplement que vous ne vous souciez pas de ce dont vous parlez. Il n’aime pas Trump, mais il apparaît ensuite devant la caméra pour parler de la façon dont Trump est le sauveur. « 

«Nous avons seulement commencé à résister aux mondialistes. Nous avons seulement commencé notre combat contre leur tyrannie. Ils ont tenté de voler cette élection devant tout le monde », a déclaré Jones le 5 janvier. « Je ne sais pas comment ça va finir, mais s’ils veulent se battre, ils feraient mieux de croire qu’ils en ont un. »

Robertson a partagé des messages texte qu’il a reçus de Jones lui demandant de ne pas le mettre «se plaindre» dans le film.

«S’il vous plaît, ne me mettez pas à me plaindre dans le film. Je ne fais pas ça beaucoup. Mais quand je prends soin de moi », a-t-il écrit.

Robertson a réalisé plusieurs films pour des causes d’extrême droite, mais a depuis dénoncé sa politique et s’est excusé pour les dommages qu’il pense avoir causés.

La fuite d’image n’est que la dernière des controverses de Jones.

Le 24 février, l’ex-femme de Jones a partagé une vidéo de lui l’appelant à la maison dans un hélicoptère pour saluer sa fille, qui, selon elle, a choisi de vivre avec elle.

Jones s’est filmé dans l’hélicoptère en train de saluer son ex-femme et sa fille alors que l’avion passait.