Rompre avec la tradition, papa Francisco a nommé la française Nathalie Becquart comme sous-secrétaire du synode des évêques, première femme à occuper ce poste et à avoir le droit de vote.

Agée de 52 ans, elle est l’une des deux nouvelles sous-secrétaires nommées au synode, le corps des évêques qui étudie les principales questions de doctrine et où elle est consultante depuis 2019.

La nomination de samedi signale le désir du pontife “pour une plus grande participation des femmes dans le processus de discernement et de décision dans l’Église”, a déclaré le cardinal Mario Grech, secrétaire général du synode.

«Au cours des synodes précédents, le nombre de femmes participant en tant qu’experts et auditeurs a augmenté», a-t-elle déclaré.

“Avec la nomination de Sœur Nathalie Becquart et sa capacité à participer au vote, une porte s’est ouverte.”

Le synode est dirigé par des évêques et des cardinaux qui ont le droit de vote et est également composé d’experts qui ne peuvent pas voter.

Le pape d’origine argentine a exprimé son désir de réformer le synode et pour que les femmes et les laïcs jouent un plus grand rôle dans l’Église.

Le Pape a nommé l’Espagnol Luis Marín de San Martín comme autre sous-secrétaire.

Becquart, membre de la Xaviere Sisters, basée en France, est titulaire d’un MBA de la prestigieuse école de commerce HEC à Paris et a étudié à Boston avant de rejoindre l’ordre.

READ  Biden va annuler l'interdiction musulmane de Trump le jour de l'inauguration | Actualités Donald Trump