La seule offre sur la table, l’acquisition partielle d’Alinea par ses propres actionnaires, est à l’étude lundi matin par le tribunal de commerce de Marseille. Mais le suspense est inexistant pour la marque de meubles en faillite, avec mille licenciements à l’horizon.

Réparation légale depuis mai et régime sévère

Se croyant victime du mouvement des “gilets jaunes”, des grèves liées à la réforme des retraites et à la crise sanitaire, le groupe basé à Aubagne, dans la banlieue de Marseille, est en faillite depuis le 18 mai. Mais un seul acheteur s’est manifesté pour maintenir la marque en activité: les actionnaires propres de la société, son PDG Alexis Mulliez (15%) et l’Association des familles Mulliez (AFM, 85%), au sein de l’Entidad neomarché.

La nouvelle Alinea proposée par les Mulliez, propriétaires du cartel depuis 2017 après l’avoir achetée au distributeur Auchan, le fleuron de l’empire familial, devrait subir un régime sévère: seuls 9 des 26 magasins sont répertoriés dans le dossier de reprise, soit 865 emplois sur 1 861 selon les derniers chiffres du service communication de la marque.

Gifi et Foir’Fouille se disputent un seul magasin

Mais il ne fait guère de doute sur le verdict du tribunal de commerce de Marseille, étant l’offre de Néomarché la seule qui empêche la liquidation et la disparition de la marque. “Il n’y a pas de suspense”, a confirmé Eddy Chhlang, délégué CGT à Alinea.

Les marques d’objets low cost Gifi et La Foir’Fouille ne sont en concurrence que pour un dixième magasin, celui de Poitiers (Vienne), pour étendre leur réseau, précisent les syndicats.

READ  Foot PSG - PSG: Neymar et Di Maria en action contre l'OM?

Mais les dirigeants d’Alinea nient l’accusation selon laquelle ils tireraient parti d’une ordonnance post-Covid offrant des exemptions sur les désinvestissements, la loi actuelle interdisant aux dirigeants d’une société en faillite de soumissionner et de détenir des actifs de cette société pendant cinq ans: “Même sans cet ordre, une offre publique d’achat était possible, mais avec l’autorisation expresse du tribunal”, a insisté le cartel.

900 postes permanents dans la galaxie Mulliez

Dans le cadre du plan social, Alinea promet également d’ajouter 2 millions d’euros d’aide au retour au travail, sans oublier une dotation de «plusieurs millions d’euros» qui sera répartie entre les licenciés, à qui on a proposé plus de 900 emplois CDI dans la galaxie Mulliez et plus de 700 CDI dans d’autres entreprises.

De même, Alinea nie tout «effet inattendu» avec la prise de contrôle du PSE par la communauté: la vente des stocks de magasins non inclus et du siège d’Aubagne remboursera intégralement les quelque 15 millions d’euros qui devraient être avancés. AGS, assurance de garantie de salaire, précise l’entreprise.

Au début de la procédure de redressement, Alinea a enregistré un passif à payer de 12 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires annuel de 257 millions d’euros et 62 millions d’euros de résultat net négatif.