Les causes de ce nouvel incendie, trois mois après la double explosion dans le port, ne sont toujours pas connues.

Nouvelle explosion à Beyrouth. Trois mois après la double explosion qui a fait sauter le port de la capitale libanaise le 4 août, quatre personnes sont mortes dans la ville le vendredi 9 octobre, dans un incendie et une explosion qui ont frappé un dépôt de carburant dans un quartier densément peuplé. a annoncé la Croix-Rouge libanaise le Twitter. Le lieutenant Ali Najm, impliqué dans les pompiers de Beyrouth, a parlé d’un entrepôt où se trouvait un “cuve à mazout” ayant pris feu et une explosion dont les causes n’étaient pas encore connues.

Le propriétaire de la pièce où il y avait aussi de l’essence a été arrêté par la police, selon une source sécuritaire. Elle gère l’un de ces services de générateurs privés qui fournissent de l’électricité aux résidents lors des coupures quotidiennes au Liban, selon la source, rapporte l’AFP. Son secrétaire général, Georges Kettané, a également mentionné “blessé transporté à l’hôpital”, selon l’agence nationale de presse ANI.

La télévision libanaise Al-Jadeed, qui parle de plus de 20 blessés, a montré des flammes dans une ruelle puis des images où des cris pouvaient être entendus de résidents terrifiés de la région. Les pompiers, à l’aide d’échelles coulissantes, ont évacué les habitants des bâtiments voisins, alors que de la fumée grise était encore visible, selon des images diffusées par la chaîne. “Les évacuations continuent”Le gouverneur de Beyrouth, Marwan Aboud, a déclaré à Al-Jadeed.

READ  Kobe Bryant: des agents de réclamation en justice ont partagé des photos de la mort de la légende de la NBA | Nouvelles de la NBA