HOUSTON, Texas (KTRK) – Une infirmière en soins intensifs se rétablit après avoir été testée positive au COVID-19 une deuxième fois.

Tanna Ingraham a parlé pour la première fois avec ABC13 en juin quand elle a été diagnostiquée avec le virus la première fois.

«Je peux honnêtement dire que je sais ce que c’est en tant que fournisseur de soins de santé et patient», a déclaré Ingraham en juin.

Quelques mois plus tard, Ingraham a de nouveau été frappé par COVID-19.

“Cela m’a frappé beaucoup plus fort et beaucoup plus vite cette fois”, a-t-elle déclaré. “On a l’impression que quelqu’un t’a frappé avec une batte de baseball.”

La deuxième fois, Ingraham a déclaré qu’elle avait de la fièvre et qu’elle devait être soignée par une infirmière. Elle a également ajouté que le virus l’avait tellement touchée qu’elle ne se souvenait pas avoir passé une semaine à l’hôpital.

“Nous avons eu un patient qui en a eu (COVID-19) trois fois. C’est courant. Ce virus peut muter et entrer dans un type différent de souche”, a déclaré Ingraham.

L’hôpital pour lequel elle travaille, United Memorial Medical Center, n’est malheureusement pas censé se faire vacciner contre le COVID-19 lors de cette remise des gaz.

CONNEXES: Le Dr Varon de l’UMMC se bat pour obtenir des vaccins COVID-19 pour le personnel

Bien qu’il s’agisse d’un hôpital plus petit dans la région de Houston, Ingraham a déclaré qu’il ne devrait pas les exempter de recevoir le vaccin.

“Pour qu’ils nous contournent complètement … vous ne pouvez pas être plus en première ligne que nous ne le sommes actuellement”, a-t-elle déclaré. “Nous avons des patients vraiment malades et notre hôpital traite principalement le COVID-19.”

READ  Les chats perdent plus que les chiens. Le coronavirus, pas la fourrure.

Pour l’instant, Ingraham continue de se rétablir à la maison, mais dès qu’elle va mieux, elle sera de retour pour soigner les patients.

Suivez Mayra Moreno sur Facebook, Twitter et Instagram.

Copyright © 2020 KTRK-TV. Tous les droits sont réservés.