Une fillette de quatre ans, enterrée sous les décombres, a été secourue mardi 3 novembre dans l’ouest de la Turquie, près de quatre jours après un puissant tremblement de terre qui a fait plus de 100 morts, selon le maire de la ville d’Izmir. et les correspondants de l’AFP. « Nous avons vu un miracle de la 91e heure. Les sauveteurs ont fait sortir Ayda, âgée de quatre ans. »A déclaré le maire Tunc Soyer sur Twitter.

Les correspondants de l’AFP ont vu des secouristes évacuer la jeune fille, sous les applaudissements, des ruines d’un immeuble effondré dans le quartier de Bayrakli, durement touché par le tremblement de terre. Enveloppée dans une couverture de survie en aluminium, la jeune fille, Ayda Gezgin, a été évacuée sur une civière vers un hôpital par des équipes de l’agence d’aide humanitaire du gouvernement turc (Afad).

Les équipes de secours avaient déjà excisé lundi deux autres filles vivantes, âgées de 3 et 14 ans, des décombres de deux bâtiments effondrés dans la province d’Izmir. Le bilan de ce tremblement de terre a atteint 102 morts mardi, selon Afad. Le séisme de 7 sur l’échelle de Richter a également blessé 994 personnes, dont 147 restent hospitalisées. Le tremblement de terre, dont l’épicentre se trouvait dans la mer Égée, a également frappé l’île grecque de Samos, faisant deux morts.

READ  Macron demande à Erdogan de s'engager `` sans équivoque '' dans la désescalade