Bigblue, basée à Paris, une plate-forme de traitement des commandes similaire à Shopify, a révélé son expansion au Royaume-Uni, affirmant qu’elle embaucherait des centaines d’employés de la région de Birmingham pour travailler dans un nouvel entrepôt.

La start-up a ouvert son premier bureau international à Madrid en janvier 2022 mais s’est rapidement étendue au reste de l’Europe. Bigblue compte déjà plus de 300 marques clientes et expédiera quatre millions de colis depuis trois pays différents cette année.

BigBlue exploite un réseau européen d’entrepôts et de transporteurs qui utilise l’intelligence artificielle pour déterminer les méthodes d’expédition optimales. L’entreprise fournit ensuite l’automatisation des expéditions, l’optimisation des transports et les communications post-achat de la marque.

En mars 2022, Bigblue a levé 15 millions de dollars lors d’un cycle de financement de série A. Le cycle a été dirigé par Runa Capital avec LPV comme investisseur principal secondaire et une participation supplémentaire de l’investisseur existant Samaipata.

« Propulsant des marques indépendantes en France depuis 2018, Bigblue n’offre pas seulement une solution de traitement des commandes qui correspond aux normes d’Amazon : notre objectif est de faciliter la croissance en ligne des marques », a déclaré Tim Dumain, co-fondateur de Bigblue.

L’entreprise s’engage également à contribuer à rendre la logistique plus respectueuse de l’environnement. La technologie brevetée de BigBlue, par exemple, optimise les itinéraires de transport et le remplissage des camions, réduisant ainsi les émissions de carbone de 25 %. De plus, les colis peuvent être livrés par vélos cargos et véhicules électriques dans les grandes villes, tous les emballages sont sans plastique et recyclables, et les entrepôts de l’entreprise sont certifiés Ecocert.

READ  Leçons d'experts des anciens de l'Executive MBA