Dans le cadre de la mission Aigle (Eagle), la France a déployé en Roumanie 500 hommes du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins (27th Alpine Hunters Battalion) d’Annecy, du 126e Régiment d’Infanterie (126th Infantry Regiment) de Brive-la-Gaillarde , le 4e Régiment de Chasseurs de Gap et le 93e Régiment d’Artillerie de Montagne de Varces, ainsi que des services de soutien. Sous la direction de la France, ils forment, avec le soutien de 300 autres soldats belges, le bataillon fer de lance de la Force de réaction rapide de l’OTAN en Europe du Sud-Est.

Ces unités ont été installées à la base de Mihail Kogalniceanu près de Constanţa, où elles ont été reçues par leurs homologues roumains. Le bataillon Aigle a été déployé avec une grande variété d’équipements de combat, y compris divers véhicules blindés et non blindés, dont beaucoup sont produits et soutenus par Arquus.

Parmi les véhicules déployés en Roumanie figurent :

  • 43 GVA
  • 27 VBL
  • 19 JcJ
  • Divers GBC 180
  • Divers VT4

Le déploiement d’unités et d’équipements français en Roumanie dans le cadre de la Force de réaction de l’OTAN augmentera encore le niveau de coopération entre les armées française et roumaine, tout en renforçant les liens historiques qui ont toujours uni les deux pays. Le déploiement futur d’éléments roumains au Sahel, avec leurs homologues français, souligne également le besoin d’interopérabilité et de formation mutuelle.

En tant que pays membre de l’OTAN, la France est actuellement impliquée dans diverses actions de sécurité et de coopération en Europe du Nord et de l’Est. Ces mesures comprennent notamment des exercices internationaux tels que Cold Response en Norvège ou Bold Dragon en Estonie, mais aussi des déploiements d’unités et d’équipes en Estonie et en Roumanie.

READ  Google paie plus de 300 éditeurs de l'UE pour les actualités, d'autres à venir