La région nord de Lägern, où la Nagra a effectué des forages exploratoires, est proposée pour la construction d’un dépôt géologique en profondeur pour les déchets nucléaires. © Keystone / Gaétan Bally

Un dépôt géologique profond pour déchets radioactifs sera construit dans la région nord de Lägern, à cheval sur les cantons d’Argovie et de Zurich, non loin de la frontière allemande, a annoncé samedi l’Office fédéral de l’énergie (BFE).

Ce contenu a été publié le 10 septembre 2022 – 16:40

Keystone-SDA/gw

La sélection a été confirmée à l’agence de presse Keystone-SDA par la porte-parole de BFE, Marianne Zünd. L’installation de conditionnement du combustible sera construite à proximité de l’installation de stockage intermédiaire centrale existante à Würenlingen, dans le canton d’Argovie, a-t-il précisé.

Jusqu’à présent, les déchets radioactifs en Suisse étaient entreposés dans des entrepôts provisoires et des centrales nucléaires. Les experts du monde entier affirment qu’un dépôt géologique en profondeur représente la solution la plus sûre pour le stockage des déchets nucléaires, selon la Coopérative nationale pour l’élimination des déchets radioactifs (Nagralien externe).

Les habitants de la région nord de Lägern ont été informés de la sélection samedi. Nagra, qui a réalisé des études géologiques et est responsable de la planification et de la mise en œuvre du gisement, partagera lundi plus d’informations sur la décision.

Trois sites potentiels dans la course

Depuis près de 50 ans, la Suisse était à la recherche d’un endroit approprié pour stocker les déchets radioactifs. Trois régions potentielles avaient été proposées : outre la région nord de Lägern, des sites de la région Weinland zurichoise et de la région Jura Est d’Argovie étaient en concurrence.

Le dépôt recevra des déchets nucléaires de faible, moyenne et haute activité qui seront enfouis profondément dans le sol pendant des dizaines, voire des centaines de milliers d’années jusqu’à ce qu’ils se décomposent et deviennent inoffensifs.

Le choix du site n’est que le début d’un long processus d’approbation. Nagra doit soumettre une demande aux autorités fédérales d’ici la fin de 2024. Cependant, le gouvernement ne devrait pas prendre de décision finale sur le site avant 2029. Le Parlement devra ensuite approuver la demande. La décision est également susceptible d’être soumise à un vote populaire.

La construction du dépôt ne commencerait pas avant 2045. Selon le planning de la Nagra, le premier dépôt de déchets aurait lieu vers 2050. S’en suivra une « phase d’observation » de 50 ans. Le dépôt serait alors fermé en 2115.

Conforme aux normes JTI

Conforme aux normes JTI

En savoir plus: SWI swissinfo.ch certifié par la Journalism Trust Initiative

READ  Et demain ? Quelle licence pour renouveler le jeu vidéo ?