Un Roland-Garros sans les Français : plus aucun joueur local à Roland-Garros après 2 tours

La veille du début de cette année français ouvertle dernier homme du pays à avoir remporté son Grand Chelem tournoi, yannick noéil a été fêté pour commémorer le 40e anniversaire de son championnat.

Noah a donné un concert de rock sur une scène temporaire installée derrière une ligne de fond dans le stade principal, et la directrice du tournoi Amelie Mauresmo, ancienne joueuse classée n ° 1 et double championne de France du Grand Chelem, a dansé en même temps. Des vidéos des faits saillants de la carrière de Noah, y compris la course au trophée de 1983, ont été diffusées sur les tableaux de bord.

Pourtant, cela revenait à célébrer certains des jours de gloire du tennis français. Il n’y a pas eu grand-chose à célébrer pour les supporters locaux ces derniers jours : lorsque le troisième tour a commencé le paris terre battue rouge vendrediil n’y avait pas un seul joueur pour que les gens dans les tribunes chantent “La Marseillaise”, l’hymne national, ou applaudissent aux cris de “Allez!”

C’est parce que les 29 joueurs français (10 femmes, 19 hommes) dans les champs individuels avaient déjà quitté les parenthèses. C’est la deuxième fois en trois ans avec zéro femme ou homme de France après seulement deux tours (il faut sept victoires pour remporter un titre).

En 2021, cela ne s’était pas produit une seule fois depuis l’aube de l’ère Open du sport en 1968.

“Les résultats ne sont pas bons”, a reconnu vendredi Nicolás Escudé, directeur technique de la Fédération française de tennis. « Notre objectif est le même que tout le monde : voir nos joueurs briller. Et ce n’est pas le cas actuellement.”

Le dernier joueur français restant dans l’un ou l’autre des tirages en simple était Arthur Rinderknech, qui a reçu un soutien enthousiaste lors de sa défaite 2-6, 6-4, 6-3, 6-4 contre la tête de série n ° 9 Taylor Fritz des États-Unis jeudi soir. .

Si Rinderknech ne s’est pas rendu compte qu’il était le dernier espoir, il a reçu de nombreux rappels.

“Je l’ai entendu environ 200 fois depuis les tribunes”, a déclaré Rinderknech. « Les gens criaient : ‘Tu es le dernier Français ! Tu dois gagner !”

Ça n’allait pas être comme ça, peu importe à quel point ses sponsors essayaient de rendre Fritz nerveux. Lorsque le match s’est terminé, c’est Fritz qui a eu le dernier mot, posant son index sur ses lèvres pour signaler aux spectateurs moqueurs : « Ssssshhhhhh !

Pourtant, il y a eu des moments mémorables au cours des cinq jours du tournoi de 15 jours où les joueurs locaux étaient pertinents. Lucas Pouille a traversé les qualifications et atteint le deuxième tour alors qu’il était 675e après avoir fait face à l’alcoolisme et à la dépression. Victoire sauvage de Gaël Monfils sous les projecteurs sur le court Philippe Chatrier au premier tour, alors qu’il était mené 4-0 dans le cinquième set, même si cela a été teinté de tristesse le lendemain, lorsqu’il s’est retiré de l’événement avec un blessé. poignet.

Ce genre de problème n’est pas nouveau pour la France. Le triomphe de Noah il y a longtemps est le seul d’un Français à n’importe quel tournoi du Grand Chelem depuis 1946. Les femmes se sont mieux comportées, y compris le titre de Marion Bartoli à Wimbledon en 2013, mais sa dernière victoire à Roland Garros est venue via Mary Pierce en 2000.

Et pensez : les Français ont régné sur le tennis dans les années 1920 et 1930 à travers Suzanne Lenglen et les soi-disant Quatre Mousquetaires : Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet et René Lacoste, qui sont honorés de statues à Roland Garros (tout comme Rafael Nadal, le 14 fois champion du tournoi espagnol).

Une chose qu’Escudé, ancienne joueuse du Top 20 et ancienne demi-finaliste du Grand Chelem, a mentionnée en discutant des derniers problèmes, c’est qu’il n’y avait qu’une seule tête de série française à Paris en 2023 : Caroline Garcia, n°5 du tableau féminin. .

Le fait est, essentiellement, qu’il n’y avait pas grand-chose avec quoi travailler.

“Si je vous le demandais, vous attendiez-vous à ce qu’un Français remporte Roland Garros cette année ?” Escudé a déclaré à un journaliste lors d’une conférence de presse bondée, avant d’offrir lui-même la réponse: “Eh bien, non.”

___

AP-tennis : https://apnews.com/hub/tennis et https://twitter.com/AP_Sports