Un prêtre orthodoxe a affirmé qu’il avait été suspendu par son diocèse pendant trois mois et risquait une « éventuelle expulsion » après s’être rendu à Washington, DC, pour assister au rassemblement « Stop the Steal » avant les émeutes du Capitole le 6 janvier.

Le révérend Mark Hodges, qui est un «prêtre suppléant» à l’église orthodoxe Paul l’Apôtre à Dayton, Ohio, a été «suspendu de toutes les fonctions sacerdotales» à partir du 12 janvier, selon le site Web de l’Église orthodoxe du diocèse. du Midwest des États-Unis.

M. Hodges a dit au Nouvelles quotidiennes de Dayton qui s’est rendu à Washington, DC, le 6 janvier pour le rassemblement «Stop the Steal» organisé par les partisans du président d’alors Donald Trump.

Trump s’est adressé à la foule lors du rassemblement, les exhortant à « marcher jusqu’au Capitole » et a ajouté: « Vous devez faire preuve de force, et vous devez être fort. »

Suite aux commentaires de Trump, des membres de la foule se sont rendus au Capitole et sont entrés dans le bâtiment, incitant les représentants de la Chambre à se barricader dans les bureaux.

Cinq personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans les émeutes, alors que la Chambre des représentants a inculpé Trump une deuxième fois pour son rôle dans l’incitation aux émeutiers.

Le révérend Hodges a confirmé mercredi au Daily News qu’il n’était pas entré dans le bâtiment du Capitole américain et a déclaré qu’il ne tolérait pas les violences qui se sont produites pendant les émeutes.

Il a déclaré que l’archevêque Paul Gassios, qui dirige le diocèse du Midwest, a prononcé une peine de trois mois et l’a accusé d’être « coupable par association ».

Le révérend Hodges a déclaré à Lima qu’il pensait que la punition était « une suspension injuste » et a déclaré que la manifestation était « joyeuse, positive et ordonnée ».

Cependant, le prêtre Alexander Koranda a contesté les affirmations du révérend Hodges, disant au New York Post dans une déclaration selon laquelle « il n’a pas été suspendu en raison de sa présence au rallye ou en raison d’un événement particulier ».

M. Koranda a ajouté: « Cette suspension est le résultat de diverses circonstances qui font actuellement partie d’un processus interne. »

Les lignes directrices sur le site Web de l’Église orthodoxe en Amérique déclarent que «le clergé doit s’abstenir» de faire des déclarations politiques ou de «devenir des fans» de candidats politiques sur les médias sociaux.

Cependant, M. Hodges a exhorté les autres à le rejoindre au « méga rassemblement MAGA » qui est devenu l’événement le 6 janvier dans un message Facebook.

« Quoi qu’il arrive ce jour historique, ce sera un événement à retenir », a écrit le révérend Hodges sur sa page Facebook, selon le Post.

Il a ajouté: « Vous pouvez dire à vos petits-enfants que vous étiez en première ligne lors de la Seconde Révolution américaine, où vous vous êtes battu pour sauver la République. »