Une femme d’affaires millionnaire a disparu après un jogging matinal il y a trois mois et n’a plus été revue depuis.

Melissa Caddick, 49 ans, est portée disparue depuis qu’elle a quitté son domicile de Sydney, en Australie, en novembre.

Elle serait partie sans son téléphone ni son sac à main, et deux caméras de sécurité dans sa luxueuse maison avaient cessé de fonctionner quelques jours plus tôt.

Aujourd’hui, la police a déclaré que la femme disparue, accusée de fraude, était en mission pour quitter l’Australie.

S’adressant à la station de radio 2 Go de Sydney, le commissaire de police Mick Fuller a déclaré qu’il y aurait «absolument» des gens qui l’aideraient alors qu’elle évoquait la possibilité qu’elle ait radicalement changé son apparence.

Melissa Caddick a disparu de sa luxueuse propriété de Dover Heights il y a plus de trois mois

Il a déclaré: «Nous n’avons pas d’indices spécifiques à ce sujet pour le moment, mais vous devez supposer sans risque que son voyage consistait à quitter l’Australie et à partir à l’étranger.

«Mais pour le moment, il est difficile de quitter le pays.

“Je devrais avoir l’aide de quelqu’un.”

La maison de Caddick a été perquisitionnée par la police

Selon aux médias australiens Caddick est accusé d’avoir fraudé des clients, y compris des amis et de la famille, sur des millions de dollars par l’intermédiaire de sa société financière Maliver Pty Ltd.

On prétend qu’il a utilisé l’argent pour financer un style de vie somptueux, qui comprenait des voyages de ski de luxe et des bijoux de créateurs.

READ  Sa réponse cinglante à la déclaration d'amour meurtrière de son ex Thierry Peythieu est très efficace!

Son mari Anthony Koletti l’a vue pour la dernière fois le 11 novembre, le jour après que la police fédérale australienne a perquisitionné sa maison de 7 millions de dollars à Dover Heights.

On lui a ordonné de remettre ses passeports et ses avoirs auraient été gelés.

Le commissaire de police Mick Fuller répond à une question lors d'une conférence de presse au poste de contrôle frontalier de Victoria
Le commissaire de police Mick Fuller répond à une question lors d’une conférence de presse au poste de contrôle frontalier de Victoria

Téléchargement vidéo

Vidéo non disponible

Après avoir couru le matin du 12 novembre, ils ne l’ont pas revue depuis.

Elle a été ajoutée vendredi à la liste nationale des personnes disparues de la police fédérale australienne.

Auparavant, son mari Anthony Koletti avait lancé un appel pour qu’elle rentre chez elle.

Il aurait déclaré: «Chaque jour que nous parlons d’elle, nous sommes un jour plus près de la retrouver.

«À un moment donné, il réalisera qu’il devra se rendre et faire face à ces accusations. Le plus tôt c’est le cas, s’il est vivant, mieux c’est.

«Je vous dirais que vous n’êtes pas la première personne à prétendre avoir participé à une activité frauduleuse. Pour elle et sa famille, il est temps de rentrer à la maison. “