(MENAFN- Swissinfo) Le Parti populaire européen, qui détient le plus grand nombre de sièges au Parlement européen à Strasbourg, a appelé la Commission européenne à « réévaluer la Suisse en tant que pays à haut risque de blanchiment d’argent » Keystone / Julien Warnand

Le plus grand groupe politique au Parlement européen a appelé à un examen des pratiques bancaires de la Suisse et à une éventuelle inclusion du pays sur la liste noire de l’argent sale de l’Union européenne après des fuites de documents du Credit Suisse.

Ce contenu a été publié le 22 février 2022 – 08:42 22 février 2022 – 08:42 Reuters/ts

Dimanche, les médias ont publié les résultats d’enquêtes sur une fuite de données dans des milliers de comptes détenus à la banque au cours des dernières décennies et ont déclaré qu’ils semblaient montrer que les clients comprenaient des violateurs des droits de l’homme et des hommes d’affaires sous sanctions.

MANFN22022022000210011054ID1103740929


Remarque légale : MENAFN fournit les informations « telles quelles » sans garantie d’aucune sorte. Nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur indiqué ci-dessus.

READ  Plus de 130 personnes en Suisse contractent Covid après avoir été vaccinées