Cela survient après que les autorités allemandes ont saisi un yacht de luxe de 600 millions de dollars appartenant à un milliardaire russe.

contenu de l’article

PARIS (AP) – Les douanes françaises ont saisi un yacht appartenant au chef de Rosneft Igor Sechin alors qu’il tentait de quitter le port méditerranéen de La Ciotat en violation des sanctions de l’UE contre les oligarques russes, a déclaré le ministre des Finances Bruno Le Maire.

contenu de l’article

Cette décision est intervenue alors que les États occidentaux appliquent des sanctions massives, y compris des gels d’avoirs, contre la Russie pour avoir envahi l’Ukraine voisine. Les autorités allemandes ont également saisi un yacht de luxe de près de 600 millions de dollars appartenant au milliardaire russe Alisher Usmanov, a rapporté Forbes.

L' »Amore Vero » de 88 mètres est arrivé à La Ciotat le 3 janvier et devait y rester jusqu’au 1er avril pour des réparations, a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué, ajoutant que le navire était soumis aux nouvelles sanctions.

Mais mercredi, les douaniers ont déclaré que le yacht « prenait des mesures pour mettre les voiles de toute urgence, sans achèvement des travaux de réparation », indique le communiqué, ajoutant que les autorités ont donc décidé de le saisir.

READ  La police française perquisitionne des entreprises liées à Sanjeev Gupta dans une enquête sur le blanchiment d'argent

Le ministère des Finances a déclaré que le yacht appartenait à une société dont l’actionnaire principal est Sechin, un proche allié du président russe Vladimir Poutine. Il n’a pas nommé l’entreprise.

contenu de l’article

Imperial Yachts, basé à Monaco, dont les données Refinitiv montrent qu’il est lié à Amore Vero, a déclaré à Reuters que le yacht appartenait à une société appelée Kazimo, qui les a nommés gestionnaires de navires en 2018.

« La personne que vous nommez n’est pas liée à Kazimo ou au yacht », a déclaré à Reuters un représentant d’Imperial Yachts, interrogé sur Sechin.

« Les avocats de Kazimo sont en contact avec French Douane pour corriger le dossier », ont-ils déclaré.

Le ministère des Finances n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Le superyacht a été construit par Oceanco aux Pays-Bas et livré à son propriétaire en 2013, selon Yachtcharterfleet.com, qui indique que ses caractéristiques à bord comprennent un salon de beauté et une salle de sport. Il navigue sous le pavillon des îles Caïmans, selon les données d’Eikon.

« Merci aux douaniers français qui appliquent les sanctions de l’Union européenne contre les personnes proches du gouvernement russe », a déclaré le ministre des Finances Bruno Le Maire dans un tweet.

Les autorités françaises ont également saisi jeudi un cargo russe dans le port de Lorient, en Bretagne.

(Reportage supplémentaire de Sudip Kar-Gupta; Écriture de Tassilo Hummel et Ingrid Melander; Montage de Frank Jack Daniel)