Un entraîneur de tennis qui a violé quatre filles âgées de 12 à 17 ans et a été décrit comme un “gourou” qui traitait ses victimes comme des “esclaves sexuelles”, a été emprisonné mercredi pendant 18 ans par un tribunal français.

Andrew Geddes, 53 ans, a mené ses attaques contre deux clubs du nord de Paris, du début 2000 à entre 2009 et 2014.

Le tribunal a appris que sa première victime n’avait que 12 ans lorsqu’il a rencontré Geddes en 1999.

Espoir de tennis de sa génération, elle a déclaré avoir été violée et agressée sexuellement près de 400 fois jusqu’à l’âge de 14 ans.

C’était un schéma qui s’est répété avec trois autres victimes, âgées de 15 à 17 ans, lorsqu’elles ont été formées par Geddes.

Les victimes ont déclaré que Geddes les avait forcées à rompre les liens avec leur famille et leurs amis et les avait soumises à une série d’agressions sexuelles violentes dans sa voiture, dans les vestiaires ou pendant des cours de formation.

Le tribunal, après avoir entendu l’appel de Geddes après sa peine initiale de 18 ans, a déclaré qu’ils étaient tous devenus des «esclaves sexuels» d’un homme qui était effectivement son «gourou».

Geddes a déclaré au tribunal que “les déclarations extrêmement troublantes des victimes m’ont fait me sentir comme une poubelle”.

Il a également admis avoir «pris conscience» de sa «culpabilité» et des «horreurs» commises.

Lire la suite

Ne manquez pas les dernières nouvelles et informations.

READ  Ronald Koeman n'a pas les mêmes projets pour Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé ...

S’abonner à VOIR PLUS Pour accéder au Philippine Daily Inquirer et à plus de 70 autres titres, partagez jusqu’à 5 gadgets, écoutez les actualités, téléchargez à partir de 4 heures du matin et partagez des articles sur les réseaux sociaux. Appelez le 896 6000.

Pour des commentaires, des plaintes ou des demandes de renseignements, Nous contacter.