Depuis cet été, les supporters de l’OM rêvent que Frank McCourt vende le club à un investisseur. Certains rêvent d’une prise de contrôle saoudienne, pour concurrencer le PSG, d’autres attendent l’investissement de Kyril Louis Dreyfus. Le fils de Robert, ancien propriétaire de l’OM, ​​a eu des liens étroits avec le club de la Canebière et des actions au sein du club olympique.

Mais au lieu de mettre l’essentiel de son investissement en Provence, le jeune homme d’affaires a décidé d’investir dans Sunderland, un habitant de League One (D3). Un choix qu’il a justifié avec l’équipe: « Après la vente de l’OM, ​​je me suis retrouvé avec une idée: on ne fait plus rien dans le football, c’est une affaire pourrie. Mais Sunderland est un projet spécial, vraiment. Le potentiel est en Angleterre. « .

Pour lui, le Vélodrome de Orange, qui appartient toujours à la commune de Marseille, est un gros obstacle à un investissement: «À l’OM, ​​nous n’avions pas le Vélodrome, ce qui nous a causé beaucoup de problèmes, Sunderland est propriétaire de leur stade avec lui. Septième capacité dans le pays. La ferveur rappelle Marseille. En D3, avant la crise sanitaire, il y avait en moyenne plus de spectateurs (environ 30 000) que dans la moitié des clubs de Premier League. Je n’arrive pas à y croire! des villes comme Zurich, Monaco, personne ne s’intéresse au football, cela énumère les possibilités d’expansion.  » En attendant un acheteur potentiel, Frank McCourt est toujours le patron de l’OM.