Tunisie / Tunisie – Les organisations de la société civile ont révélé que la valeur des fonds de la famille de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali en Suisse touchée par la levée de la mesure de gel est estimée à 320 MD.

Ces organisations demandent au Président de la République de demander une prolongation de l’application des mesures de gel, dans le cadre de la coopération judiciaire entre la Tunisie et la Suisse.

Selon ces organisations, la Tunisie court le risque de perdre ces avoirs indûment volés par le clan de l’ancien président Ben Ali, en raison de l’expiration du gel de ces avoirs à minuit le mardi 19 janvier.

Ces organisations déplorent que les gouvernements successifs n’aient pas suffisamment abordé la question de la restitution des biens pillés, “une question prioritaire” pour tous les Tunisiens.

Parachever le processus de restitution des biens de l’Etat tunisien est “un devoir moral” envers les Tunisiens, indique le texte de la déclaration signée par dix associations, dont Avocats sans frontières, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, Al-Bawsala, le “Réseau tunisien pour la justice transitionnelle”.

Le 19 janvier 2011, la Suisse avait ordonné un gel préventif des avoirs suisses de Ben Ali et de son entourage, un gel qui peut durer jusqu’à dix ans.

READ  Donald Trump dit qu'il quittera la Maison Blanche si le collège électoral vote pour Joe Biden