Netflix sortir des films en salles, service de streaming en novembre

Netflix a commencé à diffuser vendredi une bande-annonce du film d’animation France-Luxembourg de Jiro taniguchi‘s Le Sommet des Dieux (Kamigami no Itadaki) manche.


Netflix détient les droits mondiaux du film en dehors de la France, du Benelux, de la Chine, du Japon et de la Corée. Netflix sortira le film dans certains cinémas aux États-Unis le 24 novembre et dans certains cinémas au Royaume-Uni le 26 novembre. Le film sera ensuite diffusé sur Netflix Le 30 novembre.

Le film a été projeté en juillet au Festival de Cannes dans le cadre de la Sélection Officielle et est sorti en salles en France le 22 septembre sous le titre Le Sommet des Dieux. Le film ouvre vendredi le festival Animation Is Film à Los Angeles.

Patrick Imbert (Ernest et Célestine) a réalisé le film, et Magali Pouzol et Imbert ont écrit le scénario avec la collaboration de Jean-Charles Ostorero. David Coquard-Dassault (Périphérie) était le directeur artistique du film. Amine Bouhafa a composé la musique. Diaphana Distribution distribue le film en France, tandis que Bande de voyous International a des droits internationaux. Didier Brunner (Les triplés de Belleville, Kirikou et la sorcière) produit le film. Cartoon Brew décrit le film comme un hybride 2D/3D.

Le manga est lui-même une adaptation de Bakou Yumemakuraroman. L’histoire suit Fukamachi, un photographe passionné de la nature qui découvre un lien avec le passé à Katmandou, au Népal. Trouvez un appareil photo qui appartiendrait à George Mallory, un alpiniste disparu sur le mont Everest. Après avoir rencontré Habu Joji, un alpiniste bien connu avec un voyage passionné dans la montagne, les deux sont partis à la découverte d’un morceau d’histoire perdu.

READ  Le Japon passe officiellement le drapeau olympique à la France pour Paris 2024 en clôture des Jeux de Tokyo

La série a duré Shueisha‘s Saut d’affaireset société européenne Fanfare / Ponent Mon publie le manga en anglais. Taniguchi est décédé le 11 février 2017.

Le premier volume du manga a été nominé pour un Ignatz Award en 2010, mais n’a pas gagné. La traduction anglaise du quatrième volume a été nominée pour un Eisner Award en 2014. Taniguchi a été fait chevalier en France en 2011.

La source: IndieWire (Jude Sec)