Une décision annoncée après que plusieurs pays européens ont coupé leurs liens en raison de l’apparition d’une nouvelle variante du coronavirus dans toute la Manche.

Géant automobile japonais Toyota suspendra l’activité de trois usines, une dans le nord de la France et deux en Grande-Bretagne, après que plusieurs pays européens ont coupé leurs connexions en raison de laémergence d’une nouvelle variante du coronavirus de l’autre côté du canal, selon des sources concordantes.

«Compte tenu de la pénurie attendue de pièces détachées en raison des retards de transport et du caractère incertain de la durée des fermetures de frontières pour les activités logistiques, Toyota Motor Europe, siège européen de Toyota, a décidé de procéder à une fermeture contrôlée de ses activités. . production pour son usine française (Toyota Motor Manufacturing France) et ses deux usines anglaises (Toyota Motor Manufacturing UK) “La direction de la communication de l’usine française d’Onnaing, près de Valenciennes, a indiqué lundi à l’AFP par courrier électronique. “Dans ce contexte”, cette usine qui fabrique la Yaris et emploie plus de 4000 personnes en trois équipes, “Il ne sera plus fourni à partir du mardi 22 décembre à 6h00.” «Le site, qui dispose d’environ 7 heures de stock, pourra produire jusqu’à la fin de l’équipe du matin, soit 13 h 30. Par conséquent, les équipes du mardi après-midi et de nuit seront annulées, ainsi que les 3 quarts de travail prévus pour le mercredi 23 décembre », elle a clarifié.

READ  Le nouveau barème de l'impôt sur le revenu à payer en 2021 ne semble pas très favorable !, Actualité / Actu Impôts

“Bloqué là-bas”

Initialement, l’usine devait fermer jeudi matin, après le quart de nuit, pour les vacances. “Avant, les stocks se trouvaient dans des entrepôts, maintenant les stocks sont en circulation dans les camions”, a déploré Eric Pecqueur, délégué de la CGT. “C’est le début du juste à temps”. “Les camionneurs ne peuvent pas venir, ils sont bloqués là-bas”Thomas Mercier, délégué syndical CFDT, a rappelé après avoir mené lundi un CSE extraordinaire. Selon lui, cette décision pourrait également avoir des conséquences pour l’usine polonaise qui fabrique les moteurs Yaris. La production pourrait redémarrer le lundi 28 décembre dans l’après-midi, “Si la situation évolue”, selon la direction.

L’apparition d’une nouvelle variante du coronavirus au Royaume-Uni a provoqué la panique dans le monde entier, des dizaines de capitales annulant des vols avec le pays, qui est isolé. La France a suspendu tous les déplacements des personnes venant du sol britannique depuis dimanche minuit et pendant 48 heures, “Y compris ceux liés au transport de marchandises, par route, air, mer ou rail”. Seul le transport de fret non accompagné est autorisé.