Quatre départements du sud de la France sont passés en vigilance rouge à la canicule. La Drôme, l’Ardèche, le Rhône et la Haute-Loire sont confrontés à des températures extrêmement élevées qui mettent en danger la santé des habitants.

Face à cette situation exceptionnelle, le maire de Lyon, Grégory Doucet, a rappelé que chaque citoyen est vulnérable face à la chaleur et a souligné l’importance de suivre les consignes de sécurité. Il a insisté sur la nécessité de s’hydrater régulièrement, de rester dans des endroits frais et de ne pas consommer d’alcool. De plus, il a demandé aux personnes de faire une pause dans leurs activités sportives pour éviter tout risque supplémentaire.

La mairie de Lyon a mis en place un dispositif pour aider les personnes vulnérables à faire face à cette vague de chaleur. Plus de 600 lieux, appelés “refuges de fraîcheur”, ont été recensés dans la ville. Ces endroits permettent aux habitants de se reposer et de se rafraîchir en toute sécurité.

Selon Météo-France, cette canicule pourrait battre des records de chaleur. Certaines régions pourraient atteindre des températures allant jusqu’à 42 degrés. Pour rappel, en 2019, la France avait connu la température la plus élevée jamais enregistrée avec 46 degrés à Vérargues, dans l’Hérault.

Il est donc primordial de prendre les mesures nécessaires pour se protéger de cette vague de chaleur. Les autorités recommandent de rester chez soi pendant les heures les plus chaudes de la journée, d’éviter les efforts physiques intenses et de se protéger du soleil en portant des vêtements légers et en utilisant de la crème solaire.

READ  MÉTÉO. Crues et inondations : prévisions pour la nuit de lundi à mardi dans le Nord et Pas-de-Calais

Cette canicule est un rappel alarmant des effets du changement climatique. Il est plus important que jamais de prendre des mesures pour réduire notre impact sur l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique.