Suite à cette annonce

Arsenal a finalement cédé aux exigences de l’Atlético de Madrid. Après avoir négocié pendant des semaines avec le club espagnol pour tenter d’attirer Thomas Partey, le club anglais a fini par décider de payer la clause libératoire du milieu de terrain ghanéen. Par conséquent, 50 millions d’euros vont aux box des Colchoneros, mais c’est aussi un élément clé de Diego Simeone qui s’en va. Le transfert est officiel depuis quelques instants.

“Arsenal a déposé en Liga le montant de la clause de résiliation de Thomas Partey” informe le communiqué de presse du club madrilène sur son site officiel. Mikel Arteta doit être heureux de voir le joueur signer pendant 5 ans. L’entraîneur des Gunners a enfin débarqué le milieu de terrain tant attendu depuis des semaines. Bien sûr, vous ne verrez pas Houssem Aouar dans le maillot rouge de son club, mais c’est une recrue de haut niveau qui le rejoint en Angleterre.

Partey a fait l’objet d’intenses négociations

Il est vrai qu’Arsenal perd Lucas Torreira, qui va dans la direction opposée après avoir été prêté à l’Atlético, et Mattéo Guendouzi est au Hertha Berlin, mais avec la star internationale noire dans leurs rangs (26 matchs, 9 buts), le club londonien un joueur capable de lui faire un pas en avant en Ligue et sur la scène européenne lui a été proposé. Partey a également été courtisé par de nombreux clubs, comme le PSG.

C’est un long feuilleton qui vient de se terminer. Il avait commencé il y a plusieurs mois, lorsque le joueur et son entourage ont rejeté les offres d’expansion de l’Atlético de Madrid. La clause de rachat de 50 millions d’euros seulement a permis au joueur de négocier de meilleures offres ailleurs, comme en Angleterre par exemple. Car, chef incontesté du club madrilène depuis trois saisons, Partey savait qu’il était courtisé. Ce transfert en est la preuve.

READ  Un ancien entraîneur de tennis emprisonné pendant 18 ans en France pour viol de mineurs