Les revendications salariales de Florian Thauvin, à la fin de son contrat en juin prochain, ne font pas que faire peur aux dirigeants de l’Olympique de Marseille.

L ‘Olympique de Marseille Malgré la signature de son meilleur début de saison en cinq ans, au point de pouvoir revendiquer la deuxième place en cas de victoire contre Lens en fin de match, la satisfaction individuelle n’est pas nombreuse dans les rangs marseillais. Florian Thauvin, après une saison presque vierge, en fait partie.

Avec 3 buts et 5 passes décisives, faisant de lui le meilleur passeur du championnat, le champion du monde tricolore va évidemment faire un long chemin sur le bon début de la saison comptable Sky and White. Ce qui suscite forcément la cupidité et d’autant plus compte tenu de la situation contractuelle de l’ancien Bastiais, dont le bail prend fin en juin prochain.

Plusieurs clubs sont en ligne pour attirer le natif d’Orléans parmi lesquelsAC Milan, intéressé depuis longtemps. Selon Calciomercato, les Rossoneri sont également en contact régulier avec l’entourage de l’attaquant de l’OM. Cependant, l’affaire semble mal commencée pour le club milanais. La faute aux revendications salariales de l’international français, qui gagne environ 400 000 euros par mois à l’OM et ne veut pas, à 27 ans, réviser ses émoluments à la baisse. Un problème que les dirigeants marseillais connaissent trop bien.

READ  Punchbowl vient de journalistes qui ont quitté le livre de jeu de Politico