Thales et Google Cloud ont annoncé un accord stratégique pour développer conjointement une offre souveraine de cloud hyperscale pour la France. Exploité en joint-venture avec Thales comme actionnaire majoritaire, il répondra aux critères du ‘Trusted Cloud’ français.

Avec cette nouvelle offre, les entreprises françaises et les organisations du secteur public bénéficieront de toute la puissance, la sécurité, la flexibilité, l’agilité et la souveraineté offertes par les technologies respectives des deux organisations.

En répondant aux exigences légales et techniques plus élevées du « Trusted Cloud », l’offre Thales et Google Cloud permettront aux organisations des secteurs public et privé qui doivent répondre aux critères, définis par l’Agence française de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), de bénéficier du cloud l’informatique. services, conformément à la stratégie de cloud souverain du pays.

L’offre conjointe de Thales et de Google Cloud s’appuie sur les technologies et services les plus avancés de chaque partenaire. Les services Google Cloud, qui seront régulièrement améliorés et complétés par de nouvelles innovations, apporteront élasticité, agilité et ouverture technologique, permettant aux entreprises d’innover de manière transparente et autonome, sans dépendre de fournisseurs.

Thales, leader de la cybersécurité depuis plus de 40 ans, apportera les garanties nécessaires aux impératifs de souveraineté de la France en assurant la gestion des clés de chiffrement, des accès, des identités et la surveillance des cybermenaces avec son Cybersecurity Operations Center. Thales apporte ainsi les niveaux de confiance et de sécurité dont les clients français ont besoin pour migrer leurs applications les plus sensibles vers le cloud tout en gardant le contrôle.

READ  Keir Starmer est interrompu par l'extrême gauche alors qu'il éloigne la fête de l'ère Corbyn

Les entreprises françaises et les institutions du secteur public pourront bénéficier d’un ensemble de services cloud hyperscale qui sont :

  • Exploité par une société dédiée, nouvellement constituée de droit français, détenue majoritairement par Thales ;
  • Hébergé en France, au sein d’une infrastructure Google Cloud distincte, avec un réseau et des serveurs distincts contrôlés et exploités par la nouvelle société ;
  • Soutenu localement par la nouvelle société, s’assurant que le service client est géré en France ;
  • Localement sécurisé avec la gestion des identités, le cryptage des données, l’administration et la supervision par la nouvelle société ;
  • Régulièrement amélioré grâce à des mises à jour logicielles continues qui sont évaluées et validées au sein d’un sandbox de sécurité géré par Thales ; et
  • Géré sur une infrastructure développée durablement.

« Pour répondre à la diversité des besoins cloud de nos clients, Thales propose une large gamme d’options avec les partenaires de son écosystème. Grâce à cette collaboration unique avec Google Cloud, nous pouvons contribuer à la transformation numérique des organisations de toutes tailles et de tous secteurs qui souhaitent conserver le contrôle et la souveraineté sur leurs données et celles de leurs clients. Ensemble, nous aborderons les critères définis par le gouvernement pour un cloud fiable, ainsi que les objectifs environnementaux avec une approche durable de l’infrastructure que nous allons construire », a déclaré Marc Darmon, vice-président exécutif, Communications sécurisées et systèmes d’information, Thales.

« Thales et Google Cloud ont une vision commune d’offrir les solutions les plus innovantes et les plus fiables aux entreprises et organisations du secteur public en France. Notre approche unique pour répondre aux préoccupations des citoyens français et des organismes gouvernementaux, y compris le développement d’une nouvelle entreprise, garantit que les organisations peuvent bénéficier de l’innovation et de l’agilité du cloud, sans compromettre la sécurité, la confidentialité et la souveraineté exigées par le gouvernement français. », a déclaré Thomas Kurian, PDG de Google Cloud.

READ  La société de tabac BAT lance des essais pour son vaccin contre les feuilles de tabac

« La stratégie nationale de cloud computing du gouvernement précise clairement la volonté de l’État d’utiliser et de promouvoir des offres cloud performantes et fiables. L’enjeu est de disposer de la gamme la plus large possible de solutions conformes au référentiel SecNumCloud, qui détaille les règles de sécurité techniques, opérationnelles et juridiques capables de protéger efficacement les données et les processus hébergés dans un service cloud. L’ANSSI accueille donc avec enthousiasme ce projet ambitieux qui répond à ces critères », a déclaré Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).