LONDRES: Roger Federer vise une troisième médaille olympique aux Jeux de Tokyo cette année après avoir disparu en 2016 en raison d’une blessure, alors qu’il cherche à prendre de l’élan lorsqu’il revient sur le terrain cette semaine après 13 mois en marge avec un problème dans le champ genou.

Federer, 39 ans, fait son retour tant attendu à l’Open du Qatar, où il affrontera le Britannique Dan Evans au deuxième tour, après deux chirurgies au genou qui ont mis fin à sa saison l’année dernière.

Le Suisse n’a pas disputé de match de compétition depuis sa défaite en demi-finale de l’Open d’Australie contre Novak Djokovic l’année dernière, mais il envisage déjà Wimbledon et les Jeux olympiques.

“La participation aux Jeux olympiques fait partie de mon plan, bien que mon objectif principal ait été tout ce qui se passe aujourd’hui jusqu’à Wimbledon, le tournoi qui précède les Jeux olympiques”, a déclaré Federer à beIN Sports.

«J’espère être pleinement (en forme) d’ici là et les questions sur mon genou cesseront.

“Les Jeux Olympiques sont un objectif important pour moi … Malheureusement, j’ai raté les Jeux Olympiques de Rio (en 2016) à cause d’une blessure au genou gauche. J’espère retourner aux Jeux Olympiques de Tokyo.”

Federer a perdu une médaille de bronze en simple en 2000, mais a remporté la médaille d’or en double à Pékin en 2008 aux côtés de Stan Wawrinka et une médaille d’argent en simple en 2012 à Londres.

READ  Ty France des Mariners apprend de la star slugger et voit des similitudes avec Padres

Le Suisse a également expliqué pourquoi la prochaine génération de joueurs ne pouvait pas percer, affirmant que les chances n’étaient jamais en leur faveur car ils devaient battre au moins deux des “ Big Three ” pour gagner un Grand Chelem.

“Le problème pour la nouvelle génération est que Novak, Rafa (Nadal) et moi ne pouvions pas jouer autrement”, a-t-il déclaré.

«L’un d’eux peut me battre mais pas battre Novak, ou battre Novak mais pas battre Rafa, ou battre Rafa mais ne me bat pas.

“Je pense que nous verrons un changement majeur après trois ans. Mais je sais que Rafa, Novak et moi essaierons de tenir le coup aussi longtemps que possible et nous essaierons d’augmenter le nombre de nos titres.”

Djokovic, 33 ans, a remporté son 18e Grand Chelem à l’Open d’Australie de cette année et est maintenant deux derrière Federer et Nadal, 34 ans, qui ont remporté un record masculin de 20 tournois majeurs chacun.