Angel Di Maria au cœur d’une altercation lors du PSG-OM, le 13 septembre 2020. – JEE / SIPA

C’était l’un des mystérieux épisodes de ce PSG-OM, décrit par les acteurs après la rencontre mais que personne n’a pu prouver. Si les propos racistes d’Álvaro de Marseille dénoncés par Neymar sont toujours étudiés, les crachats de
Angel di Maria vers ce même Álvaro se trouve maintenant sur la place publique. La chaîne Téléfoot a analysé les images du match et a fini par trouver le moment fatidique. Elle a posté les images mardi soir.

Dis que Maria est prise au drapeau. – Capture d’écran

La broche ne semble pas avoir atteint le défenseur espagnol, mais l’intention est on ne peut plus claire. Cela n’aidera pas du tout l’entreprise. PSG et
Thomas Tuchel, Qui doit déjà faire face à de nombreuses absences. Les cas de
NeymarKurzawa et Paredes devaient être étudiés mercredi par le comité de discipline de la LFP. Di Maria devrait être ajouté à la liste.

«Oui, nous sommes inquiets. Très préoccupé “

Selon les règlements de la Ligue, le crachat d’un joueur contre un autre joueur, au cours d’un match, doit être sanctionné par six matchs de suspension. “Dans la période de COVID-19[feminineCracher est très grave », a déclaré mardi le Marseillais Rongier. Lorsqu’on lui a demandé s’il était préoccupé par les sanctions à venir contre ses joueurs, Tuchel ne s’est pas caché.

«Oui, nous sommes inquiets. Très inquiet », a admis l’entraîneur parisien. Avant de délivrer un court message au comité de discipline de la LFP: «Je ne suis pas sûr que nous voyions tout le contexte, ce qui s’est passé sur le terrain. Ce dernier ne s’ennuiera pas ce mercredi.

READ  Quelle équipe Thomas Tuchel lancera-t-il?