Tabagisme : Arrêter de fumer avant 40 ans pour retrouver une espérance de vie quasi-normale

Arrêter de fumer avant l’âge de 40 ans pour vivre longtemps

Une récente étude publiée dans la revue NEJM Evidence a révélé que les effets délétères du tabac peuvent être atténués chez les personnes qui arrêtent de fumer avant l’âge de 40 ans. Les fumeurs qui abandonnent cette mauvaise habitude avant cet âge peuvent espérer vivre presque aussi longtemps qu’un non-fumeur, selon les résultats de cette étude. Les effets néfastes du tabac sont bien connus depuis des décennies, tels que les cancers, les maladies cardiovasculaires et les maladies respiratoires. En France, environ 66 000 décès prématurés par an sont attribuables au tabagisme.

Les bénéfices de l’arrêt du tabac se font ressentir très rapidement, avec des effets positifs dès les trois premières années. Une étude menée sur 1,5 million d’adultes a montré que les fumeurs âgés de 40 à 79 ans avaient une espérance de vie plus courte que les non-fumeurs. Il est également souligné que fumer peu sur une longue durée est plus dangereux que fumer beaucoup sur une courte période.

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer et les bénéfices pour la santé sont nombreux. Après trois ans d’arrêt du tabac, les risques de maladies associées diminuent et la qualité de vie s’améliore. Une étude menée par l’Institut Pasteur a également mis en évidence que l’exposition au tabac peut affecter l’immunité sur le long terme.

En France, 60% des 12 millions de fumeurs souhaitent arrêter. Il est donc encourageant de savoir que les Effets néfastes du tabac peuvent être inversés en arrêtant de fumer, surtout avant l’âge de 40 ans. Il est donc important de sensibiliser sur les bienfaits de l’arrêt du tabac et d’encourager ceux qui en sont dépendants à prendre cette décision pour leur santé et leur qualité de vie.