» Derrière

L’entraîneur des Bleuets Sylvain Ripoll a tenté d’expliquer la défaite 2-1 en quarts de finale suite à la défaite surprise de l’équipe de France des moins de 21 ans à la presse.

Comment réagissez-vous à cette élimination ?

C’est évidemment une grosse déception. Le football est paradoxal. Nous n’avons pas fait une bonne première mi-temps et pourtant nous avons pris de l’avance. En deuxième mi-temps, par contre, nous avons été très constants, avec trois ou quatre occasions et au contraire, c’est nous qui avons encaissé deux buts. Le rapport de force était alors en notre faveur et il nous est plus difficile d’encaisser ce but à la 91e minute, à cause de quelque chose d’improbable et quand ils ont faibli.

Votre équipe a-t-elle sous-performé ?

Évidemment. Nous avions l’intention de passer et la réalité est que nous sommes éliminés. Le regret est vraiment en seconde période quand on a ces occasions de marquer et de gagner. Il y a beaucoup d’agacement, de frustration, car avec la deuxième mi-temps que nous avons eue, les qualifications étaient juste devant nous. Cela nous échappe parce que nous avons raté nos chances de peu et parce que sur deux tirs malheureux nous n’avons pas fait ce qu’il fallait défensivement.

En première mi-temps, nous n’avions pas assez de contrôle, nous avons perdu le ballon au contre. Nous avons dû défendre dans des conditions difficiles et nous n’étions pas rapides avec le ballon. Puis on rectifie, on les repousse. Ils n’ont plus trouvé la boule extérieure. Ce dont nous avions besoin, c’était de convertir nos opportunités.

READ  Lyon et Lille font pression sur le PSG en France | Le Canberra Times

Comment cet échec pourrait-il influencer les préparatifs des Jeux Olympiques ?

Il y aura des leçons à tirer avec un esprit clair. Il y en a toujours. Ce sera l’objet de ma réflexion et nous essaierons de constituer l’équipe la plus performante pour les JO. Mais nous devrons d’abord digérer la déception. Parce que perdre comme ça est difficile.