Urs Schaeppi semble assez satisfait de swisscom??s performance au cours des 12 derniers mois. Le PDG a salué le « résultat financier solide de l’opérateur suisse en 2021 », alors qu’il affichait une croissance de son chiffre d’affaires et de son résultat d’exploitation malgré les difficultés liées à la pandémie.

« Nous inspirons nos clients avec nos produits, nos services et notre infrastructure dans un environnement toujours difficile », a déclaré Schaeppi.

Ce sera également la dernière fois que Schaeppi présidera l’appel aux résultats de Swisscom. Après neuf ans à la barre, il a décidé qu’il était temps de quitter son poste de PDG.

Steeplechase : L’opérateur suisse est toujours en pourparlers avec le régulateur au sujet de l’extension bloquée de son réseau de fibre optique.
(Source : Unsplash)

Swisscom a annoncé que Christoph Aeschlimann, actuellement responsable de l’infrastructure, des réseaux et de l’informatique et membre de la direction du groupe Swisscom depuis 2019, prendra la direction du groupe après le départ de Schaeppi le 1er juin 2022.

Avant de dire au revoir à une entreprise qui a été sa maison pendant 23 ans, Schaeppi espère résoudre un problème majeur qui tourmente Swisscom ces derniers mois.

En juin de l’année dernière, Schaeppi a averti que les objections du gouvernement pourraient retarder le déploiement de la fibre pendant des années, car la Commission suisse de la concurrence (ComCo) et le Tribunal administratif fédéral (TAF) ont contesté la gamme d’offres de gros prévue par Swisscom.

En effet, la question reste très en suspens. Schaeppi a indiqué que Swisscom est toujours « en dialogue » avec la ComCo sur la question, notant que la situation concernant l’extension du réseau de fibre optique « reste difficile ».

READ  Warren Buffett est un "bon" milliardaire. Ou est-ce lui ? - Rue Wall 24/7

« La clarté est nécessaire de toute urgence dans les procédures en cours avec la Commission de la concurrence. L’économie et la société suisses dépendent d’une expansion de la fibre optique tournée vers l’avenir pour stimuler la numérisation », a-t-il déclaré.

Entre-temps, Swisscom avait connecté 4,8 millions, soit environ 90% des foyers et des entreprises, à son réseau 80 Mbit/s à la fin de 2021. Plus de 3,9 millions, soit 72% des foyers et des entreprises, ont désormais également accès aux services 200 Mbit/s en raison à « une combinaison de technologies de fibre optique », a déclaré l’opérateur.

L’accent est désormais mis sur le déploiement de la fibre jusqu’au domicile (FTTH). Swisscom avait pour objectif de doubler la couverture FTTH à environ 60% en Suisse d’ici 2025, mais a déclaré qu’une intervention des autorités rendrait cet exploit beaucoup plus coûteux et réduirait la couverture prévue à 50%.

« L’objectif initial d’expansion de créer environ 1,5 million de connexions en fibre optique d’ici 2025 serait ainsi réduit d’un tiers, soit environ 500 000 logements et bureaux », a déclaré l’opérateur.

En matière de 5G, Swisscom a déclaré couvrir actuellement 99% de la population suisse avec une version de base de la 5G.

L’Italie continue de surpasser la Suisse

En 2021, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 0,7 % en glissement annuel pour atteindre 11,2 milliards de francs (12,1 milliards de dollars), une fois de plus principalement en raison de la croissance de l’unité italienne internet rapide. L’EBITDA du groupe a augmenté de 2,2 % à 4,45 milliards de francs (4,82 milliards de dollars).

READ  IPC 2020: Problèmes dans les 25 premiers pays - Actualités

En Suisse, le chiffre d’affaires a légèrement diminué de 0,2 % à 8,2 milliards de francs (8,89 milliards de dollars). Le groupe a imputé à la concurrence et à la pression sur les prix une baisse de 3,3% des revenus des services de télécommunications.

Pendant ce temps, Fastweb a enregistré une croissance des revenus de 3,8 % d’une année sur l’autre à 2,4 milliards d’euros (2,7 milliards de dollars), ainsi qu’une croissance de l’EBITDA de 5,4 % à 826 millions d’euros (932,6 millions de dollars). ).


Vous souhaitez en savoir plus sur l’optique ? Jetez un œil à notre canal optique dédié à qui
Lecture légère.


Pour l’exercice 2022, Swisscom prévoit un chiffre d’affaires net de 11,1 à 11,2 milliards de francs (12 à 12,2 milliards de dollars), un EBITDA d’environ 4,4 milliards de francs (4,77 milliards de dollars) et des dépenses d’investissement d’environ 2,3 milliards de francs (2,5 milliards de dollars). Swisscom propose un dividende inchangé de CHF 22 (23,86 $) par action pour 2021 et 2022.

Le transporteur a également mis en garde contre une concurrence féroce et une forte pression sur les prix en Suisse et a réitéré son intention de réduire sa base de coûts d’environ 100 millions de francs (108 millions de dollars) en 2022, comme les années précédentes.

Bien que cela se traduira par des suppressions d’emplois dans certains domaines, Swisscom a déclaré que de nouveaux emplois seront créés dans des domaines en croissance tels que le secteur des solutions informatiques.

Articles Similaires:

?? Anne Morris, rédactrice en chef, Light Reading Special

READ  Un blitz diplomatique olympique vise l'Argentine pour la Ceinture et la Route de la Chine