Nous rendons ces informations importantes sur la pandémie disponibles sans abonnement en tant que service public. Mais nous dépendons du support des lecteurs pour faire ce travail. Veuillez envisager de vous joindre à d’autres pour soutenir le journalisme indépendant en Alaska pour seulement 3,23 $ par semaine.

C’est le plus grand nombre de décès signalés en une seule journée depuis le début de la pandémie en mars. Cependant, il n’était pas immédiatement clair si tous les décès étaient récents. Un certain nombre de décès concernaient des résidents ruraux.

Onze personnes dans la région du delta du Yukon-Kuskokwim sont mortes du virus, selon les responsables régionaux de la santé. La région a signalé 100 nouveaux cas lundi dont 62 dans le seul village d’Akiak. La flambée du nombre de cas dans la région, associée à un système de soins de santé fragile, a incité les responsables de la santé tribale la semaine dernière à appeler à un verrouillage d’un mois.

Au total, 115 Alaskiens et un non-résident sont décédés du COVID-19 depuis mars, selon les données de l’État.

Mardi, 131 personnes avec des cas confirmés de COVID-19 ont été hospitalisées dans tout l’État et 13 autres patients attendaient les résultats des tests. Vingt et un patients COVID-19 confirmés ou suspectés étaient sous ventilateurs, selon les données de l’État.

Au total, 28 863 Alaskiens et non-résidents de l’État ont été testés positifs au COVID-19 depuis mars.

Sur les 578 nouveaux cas signalés mardi chez les résidents de l’Alaska, 328 étaient à Anchorage, plus sept à Chugiak, 38 à Eagle River et deux à Girdwood; un à Anchor Point, un à Fritz Creek, cinq à Homer, 16 à Kenai, un à Nikiski, deux à Seward, 20 à Soldotna et deux à Sterling; 13 à Kodiak; cinq à Cordoue; 13 à Fairbanks et six au pôle Nord; six à Delta Junction; neuf à Palmer et 28 à Wasilla; 14 à Nome; 12 à Utqiagvik; trois à Kotzebue; un à Douglas et six à Juneau; un à Sitka; et 15 à Béthel.

Parmi les communautés de moins de 1 000 personnes qui ne sont pas nommées pour protéger la vie privée, il y en avait deux dans le nord de la péninsule de Kenai; deux dans l’arrondissement de l’île de Kodiak; un dans l’arrondissement Fairbanks North Star; quatre dans la région de recensement Yukon-Koyukuk; un dans la région de recensement de Nome; un dans l’arrondissement nord-ouest de l’Arctique; un dans la région de recensement Prince of Wales-Hyder; deux dans l’arrondissement Est des Aléoutiennes; un dans la région de recensement ouest des Aléoutiennes; sept dans la région de recensement de Bethel; et un dans la zone de recensement de Kusilvak.

Alors que les gens peuvent être testés plus d’une fois, chaque cas signalé par le département de la santé de l’État ne représente qu’une seule personne.

Parmi les nouveaux cas, le nombre de patients présentant des symptômes lorsqu’ils ont été testés positifs n’est pas indiqué. Les Centers for Disease Control and Prevention estimations qu’environ un tiers des personnes atteintes du virus sont asymptomatiques.

—Annie Berman et Zaz Hollander