Nous rendons ces informations importantes sur la pandémie disponibles sans abonnement en tant que service public. Mais nous dépendons du support des lecteurs pour faire ce travail. Veuillez envisager de vous joindre à d’autres pour soutenir le journalisme indépendant en Alaska pour seulement 3,23 $ par semaine.

L’État a signalé mardi deux nouveaux décès parmi les Alaskiens atteints du COVID-19, ainsi que 36 nouvelles infections confirmées.

Aucune information détaillée sur les décès signalés mardi n’était immédiatement disponible.

Un résident de l’Anchorage Pioneer Home qui a été testé positif au virus est décédé récemment, a annoncé lundi soir le ministère de la Santé et des Services sociaux de l’Alaska. Le décès a marqué le deuxième chez un résident de la maison au milieu d’un groupe d’infections à coronavirus. Un total de 19 cas ont été confirmés au Pioneer Home puisque quatre cas y ont été détectés le première semaine d’août.

Un porte-parole de la santé publique a déclaré mardi que l’agence ne confirmerait pas les informations sur le moment de tout décès au Pioneer Home par souci de confidentialité.

Un total de 39 Alaskiens atteints du COVID-19 sont décédés depuis mars. À l’échelle nationale, les personnes âgées dans les foyers de soins de longue durée sont considérées comme étant plus à risque de contracter la maladie en raison de la prévalence plus élevée des conditions médicales sous-jacentes et de la nature collective des établissements.

Une autre épidémie à Centre de la jeunesse McLaughlin est passé à 22 cas cette semaine avec le rapport que trois autres jeunes et trois membres du personnel ont été testés positifs. L’État a confirmé des cas chez 15 jeunes et sept membres du personnel. Les jeunes qui ont été testés positifs ne présentent pas de symptômes et sont isolés des autres jeunes et du personnel, selon les responsables. Le personnel infecté est isolé jusqu’à ce qu’il soit autorisé à retourner au travail.

Une troisième épidémie associée à Frère Francis Shelter à Anchorage a augmenté de 19 cette semaine à un total de 79 cas confirmés. La plupart d’entre eux sont asymptomatiques, selon les responsables.

Mardi, 37 personnes dans tout l’État ont été hospitalisées pour COVID-19 tandis que quatre patients hospitalisés attendaient les résultats des tests, selon le coronavirus de l’État tableau de bord de données. Sur les 153 lits d’unités intensives de l’Alaska, utilisés pour les patients les plus malades, 84 étaient disponibles mardi.

Les cas actifs de COVID-19 parmi les résidents de l’Alaska sont passés de 3182 lundi à 3208 mardi. Il y a eu 667 autres cas actifs parmi les non-résidents.

Au total, 862 non-résidents et 5 298 résidents ont été testés positifs au COVID-19 depuis mars.

Parmi les nouveaux cas, on ne savait pas combien de patients présentaient des symptômes du virus lorsqu’ils étaient testés positifs.

Parmi les nouveaux cas résidents, 17 se trouvaient à Anchorage; l’un était à Soldotna; l’un était à Kodiak; quatre étaient à Fairbanks; trois étaient à Palmer et un à Wasilla; deux étaient à Juneau; l’un était à Ketchikan; et un a été répertorié comme «inconnu». Parmi les communautés de moins de 1000 habitants, qui ne sont pas nommées pour protéger la confidentialité, il y a eu un cas dans le nord de la péninsule de Kenai, un dans la région de recensement de Valdez-Cordova, un dans la région de Yakutat plus Hoonah-Angoon et un dans Bristol Bay plus les arrondissements de Lake and Peninsula. Un visiteur non-résident a été testé positif à Juneau.

READ  La NASA félicite les astronomes indiens pour la découverte de Star Galaxy | Nouvelles de l'Inde

Le taux de positivité des tests de l’État mardi était de 1,81% sur une moyenne mobile de sept jours.

[Because of a high volume of comments requiring moderation, we are temporarily disabling comments on many of our articles so editors can focus on the coronavirus crisis and other coverage. We invite you to write a letter to the editor or reach out directly if you’d like to communicate with us about a particular article. Thanks.]