résumé

L’Afrique subsaharienne est de plus en plus importante sur la scène géopolitique, ainsi que plus pertinente économiquement. Cependant, le sous-continent est toujours confronté à de nombreux défis, souvent à long terme. Cependant, des changements sociaux, économiques et politiques rapides présentent également de nouvelles opportunités.

Le Conseil fédéral souhaite rehausser le profil et le statut de la politique suisse en Afrique subsaharienne et parvenir à une plus grande cohérence de la politique étrangère. Les relations bilatérales et régionales de la Suisse doivent être fondées sur le partenariat.

Le Conseil fédéral a défini quatre axes thématiques basés sur l’analyse géopolitique du contexte régional et Stratégie de politique étrangère 2020-2023 (FPS 20-23):

  1. Paix, sécurité et droits de l’homme
  2. La prospérité
  3. Durabilité
  4. Numérisation

La migration est un problème qui touche tous les domaines et n’a donc pas été établi comme une priorité distincte. Cependant, la mise en œuvre des quatre priorités stratégiques devrait également contribuer à s’attaquer aux causes profondes de la migration et à atténuer la pression migratoire à moyen et long terme.

Pour tenir compte de la diversité du sous-continent, le Conseil fédéral a défini cinq priorités géographiques:

  1. Région du Sahel
  2. Région de la Grande Corne de l’Afrique
  3. Région des Grands Lacs
  4. Les économies du lion
  5. Organisations régionales

Pour chacune de ces priorités, les trois domaines les plus importants en Suisse ont été définis, ainsi que les objectifs et les mesures.

Enfin, les partenaires de mise en œuvre sont décrits. Les annexes présentent le réseau des représentations suisses à l’étranger, contiennent une liste d’abréviations, un glossaire et le postulat de Gugger 19.4628.

READ  La Suisse remporte une victoire historique dans la première épreuve de ski de fond en équipes mixtes

La stratégie couvre une période de quatre ans. Vers la fin de cette période, un bilan sera effectué avec les autorités fédérales concernées afin d’évaluer dans quelle mesure les objectifs définis dans la stratégie ont été atteints.