Les autorités suisses ont annoncé que les ressortissants de pays tiers en provenance de pays hors UE/Espace Schengen peuvent désormais demander un certificat suisse COVID-19.

Cependant, pour être éligibles à un tel document, les candidats doivent démontrer qu’ils ont été immunisés contre le COVID-19 avec l’un des vaccins dont l’utilisation a été approuvée par l’Agence européenne des médicaments (EMA) : AstraZeneca, Pfizer. / Rapports de BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson, SchengenVisaInfo.com.

« La solution nationale et électronique de conversion des certificats de vaccination étrangers (vaccins EMA) en certificat Covid suisse est opérationnelle depuis le 19 octobre 2021. » dit la déclaration de Suisse Tourisme.

Hormis le respect de l’obligation de vaccination, les demandeurs de pays tiers doivent également fournir toutes les informations suivantes pour effectuer la conversion de leur passeport de vaccination :

  • Citoyenneté ou votre statut de résident, y compris une copie de votre passeport et de votre carte d’identité
  • Confirmation de vaccination, comprenant une description détaillée (nom du vaccin, nombre de doses de vaccin reçues, institution qui a effectué la vaccination, date de la dernière dose de vaccin, joindre le certificat existant)
  • Motif de visite, durée et lieu de séjour en Suisse
  • Preuve d’entrée en Suisse, comme un billet d’avion ou une réservation pour la nuit

En outre, il a été observé que tous les documents requis doivent être soumis en allemand, français, italien ou anglais. Les documents fournis dans d’autres langues ne sont pas acceptés.

Selon les données fournies par la page officielle du tourisme suisse, les candidats doivent payer un montant de CHF 30 (€ 28) pour la conversion de leur certificat, qui peut être téléchargé ou transféré directement dans la demande de certificat COVID-19.

READ  France: les Bleus étaient proches de l'exploit après un match fou, le résumé de la rencontre

Dès que le processus de candidature est terminé, les candidats devront attendre jusqu’à cinq jours avant de recevoir leur certificat suisse COVID.

De plus, il a été souligné qu’à titre de solution temporaire, jusqu’au dimanche 24 octobre, tous les certificats lisibles par l’homme continueront d’être valables pour l’accès aux zones intérieures. Cependant, à compter du lundi 25 octobre, cette solution ne s’appliquera plus.

« Tous les certificats lisibles par l’homme (y compris les informations personnelles, le vaccin, le pays de vaccination et la date de vaccination, dans les langues nationales suisses, en anglais ou en espagnol ou des traductions certifiées conformes dans ces langues) restent valables pour l’accès aux espaces intérieurs jusqu’au 24 octobre 2021. Ce est une solution temporaire. À compter du lundi 25 octobre 2021, cette solution provisoire cessera de s’appliquer ». Suisse Tourisme a noté.

>> La Suisse rend le passeport COVID-19 obligatoire pour accéder aux restaurants et autres espaces intérieurs, y compris les touristes

Concernant les voyageurs en provenance de pays tiers qui ont été immunisés contre la maladie avec des vaccins qui n’ont pas été approuvés par l’EMA, les autorités ont expliqué qu’ils ne sont toujours pas autorisés à accéder aux espaces intérieurs puisqu’ils n’ont actuellement pas la possibilité de convertir leur certificat.

Plus tôt, les autorités suisses ont annoncé que le pays n’offrirait plus de tests COVID-19 gratuits pour ceux qui n’ont pas été complètement vaccinés, y compris les voyageurs. Seuls les moins de 16 ans et ceux qui ont été partiellement vaccinés continueront à bénéficier des tests gratuits jusqu’à fin octobre.

READ  La Suisse créera une ambassade dédiée au Vatican et gérera également les relations avec Malte