(MENAFN-Swissinfo) La Suisse vieillit, mais peine à moderniser son système de retraite. Pierre angulaire/Dominic Steinmann

Les politiciens et les syndicats de gauche ont recueilli deux fois le nombre de signatures nécessaires pour contester un plan de réforme des retraites en cours lors d’un référendum.

Ce contenu a été publié le 15 février 2022 – 11:27 15 février 2022 – 11:27 Keystone-SDA/dos

  • anglais (es) Le plan de réforme des retraites pourrait être soumis à référendum
  • عربي (ar)

Plus de 100 000 signatures contre une réforme décidée au parlement en décembre dernier ont été recueillies en seulement 50 jours, a déclaré mardi au journal Blick le député et chef de la Fédération des syndicats, Pierre-Yves Maillard, doubler les 50 000 nécessaires.

La réforme soutenue par le Parlement vise à stabiliser le financement du système de retraite du pays alors que la population continue de vieillir. Il comprend notamment une mesure controversée visant à relever l’âge de la retraite pour les femmes de 64 à 65 ans.

Maillard a déclaré à Blick que les femmes sont particulièrement inquiètes et « en colère » contre la réforme, qu’elles considèrent comme une mauvaise affaire, étant donné que dans le cadre du système actuel, elles ont déjà des pensions bien inférieures en moyenne à celles des hommes.

Point de blocage démocratique

Les partisans de la réforme, notamment le gouvernement et la majorité parlementaire, affirment qu’il faut assurer la viabilité du système suisse de financement de la vieillesse au-delà de 2030. Il prévoit une compensation financière pour les femmes directement concernées, ainsi qu’une augmentation de la valeur taxe ajoutée.

READ  "Les petits sont physiquement plus forts qu'en France" - Le joueur détaille pourquoi il a eu des problèmes à Chelsea

Cependant, plusieurs tentatives d’adaptation du système de retraite suisse ont échoué dans les urnes au cours des 30 dernières années, notamment en 2017.

Au moins trois initiatives de personnes différentes pour réformer le système de retraite sont en suspens, abordant souvent la question sous des angles très différents ; L’année dernière, une initiative de centre-droit a déposé des signatures pour relever l’âge de la retraite pour les hommes et les femmes à 66 ans d’ici 2032.

MANFN18022022000210011054ID1103720752


Remarque légale : MENAFN fournit les informations « telles quelles » sans garantie d’aucune sorte. Nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur indiqué ci-dessus.