Nandini (+81 kg) a assuré à l’Inde sa première médaille lors du 73e tournoi de boxe commémoratif Strandja en cours à Sofia, en Bulgarie, en se qualifiant pour les demi-finales avec une victoire dominante sur Valeriya Axenova du Kazakhstan en huitièmes de finale. .

Nandini était aux commandes de la procédure lorsque l’arbitre a arrêté le combat au troisième tour.

Elle affrontera une autre Kazakh, Lazzat Kungeibayeva, en demi-finale. Kungeibayeva est une ancienne championne du monde.

Les champions du monde juniors Arundhati Choudhary (70 kg) et Parveen (63 kg) se sont qualifiés pour les quarts de finale.

Choudhary l’a emporté 3-0 contre Melissa Gemini d’Allemagne, tandis que Parveen a battu Aida Abikeyeva du Kazakhstan 5-0.

Cependant, il y a eu une déception ailleurs pour l’Inde puisque Meena Rani (60 kg), Anjali Tushir (66 kg), Saweety (75 kg) et Sachin Kumar (80 kg) ont perdu leurs combats respectifs pour se retirer de la compétition.

Rani a été battu 2-3 par Nune Asatrian de Russie.

Anjali a également été dominée par une Russe à Saadat Dalgatova lorsqu’elle est tombée 0-5. Saweety, plus expérimentée, a perdu 0-5 face à Davina Michel, de France.

Sachin, pour sa part, a été battu 1-4 par l’Allemand Silvio Schierle.

Le tournoi comprend plus de 450 boxeurs de 36 pays, y compris des puissances traditionnelles telles que le Kazakhstan, l’Italie, la Russie et la France.

Un contingent indien de 17 membres, dont sept hommes et 10 femmes, a été envoyé pour participer au tournoi.

L’Inde a remporté deux médailles lors de la dernière édition, Deepak Kumar et Naveen Boora remportant respectivement l’argent et le bronze.

READ  Deschamps avait-il raison d'appeler Mbappé?