Les boxeurs indiens ont enduré une journée décevante lors du 73e tournoi commémoratif Strandja à Sofia, en Bulgarie, avec Sumit Kundu (75 kg) et Anamika (50 kg) perdant leurs combats préliminaires respectifs.

Alors que Sumit s’est incliné 0-5 face au champion du monde et d’Europe en titre Oleksandr Khyzhniak d’Ukraine en quarts de finale, Anamika a perdu 1-4 contre l’Algérienne Roumaysa Boualem en huitièmes de finale mercredi.

Jusqu’à présent, Nandini (+81 kg) a assuré à l’Inde sa première médaille en se qualifiant pour les demi-finales avec une victoire dominante sur Valeriya Axenova du Kazakhstan en quart de finale mardi.

Le tournoi regroupe plus de 450 boxeurs de 36 pays, dont des puissances traditionnelles telles que le Kazakhstan, l’Italie, la Russie, la France et l’Ukraine, où la Russie a lancé jeudi une opération militaire malgré un appel mondial à la retenue.

« Jusqu’à présent, nous n’avons remarqué aucun impact du conflit ici. Les boxeurs ukrainiens ont concouru hier et concourent encore aujourd’hui, les pesées ont été terminées ce matin », a déclaré un membre du contingent indien à PTI par téléphone.

Un contingent indien de 17 membres, dont sept hommes et 10 femmes, a été envoyé pour participer au tournoi.

L’Inde a remporté deux médailles lors de la dernière édition, Deepak Kumar et Naveen Boora remportant respectivement l’argent et le bronze.

READ  Six Nations 2021: aperçu Italie-Irlande, nouvelles de l'équipe et statistiques clés