Le président-directeur général d’Orange, Stéphane Richard, assiste à une interview lors du Mobile World Congress (MWC) à Barcelone, en Espagne, le 29 juin 2021. REUTERS/Albert Gea

PARIS, 11 sept. (Reuters) – Stéphane Richard, d’Orange, a déclaré qu’il souhaitait un quatrième mandat en tant que PDG du plus grand opérateur télécom français après la fin de son mandat en mai prochain, a-t-il déclaré samedi dans une interview au Journal du Dimanche (JDD). .

S’adressant au JDD, il a déclaré que les récents changements dans la gouvernance des grandes entreprises françaises avaient conduit à la séparation des fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général, ouvrant la porte à une double direction.

“Cela dépendra bien sûr des actionnaires d’Orange le moment venu”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il souhaitait rester à son poste.

“C’est mon souhait car je suis très attaché à cette entreprise.”

Richard a subi des pressions politiques plus tôt cette année après qu’une panne de réseau dans l’entreprise publique à 23% a empêché les appels d’urgence pendant plusieurs heures.

Un tribunal français se prononcera également en octobre sur son implication présumée dans une indemnisation contestée versée par l’État en 2008.

Rapport de John Irish; Edité par Daniel Wallis

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Une belle station de montagne à construire dans le col de Zojila en Inde